Les membres de la CENI prêtent serment devant la Cour Constitutionnelle ce vendredi

0

@Togo24 – (Lomé, le 20 Octobre 2017) – Les 12 membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) élus par l’Assemblée Nationale le 12 octobre dernier, ont prêté serment ce vendredi 20 octobre 2017 à Lomé, devant  le président de la Cour Constitutionnelle Abdou  Assouma, a appris l’Agence de presse Togo24 de source officielle.

Cette cérémonie, marque ainsi l’entrée en fonction de la commission, qui a pour mission l’organisation des prochaines élections notamment, les législatives, les locales et le référendum.

A l’issue de la troisième séance plénière de la deuxième session ordinaire de 2017, de l’assemblée nationale  tenue le 12 octobre dernier à Lomé, douze (12) des dix-sept (17) membres de la CENI ont été élus. Les partis d’opposition ont boycotté la session du 12 octobre dernier et les cinq sièges qui leur reviennent n’ont pas été pourvus.

Les 12 membres de la CENI élus, sont issus des partis politiques extraparlementaires, de la société civile, de la majorité parlementaire et de l’administration territoriale.

Conformément à l’article 12 du code électoral, au titre des partis extraparlementaires, ont été élus Combey Combété (Obuts), Kolani Lardja (PDR), Ogoussan Fatai Bruno (NET).

Au titre de la société civile sont désormais membres de la CENI, Kadanga Kodjona (CPD), Kouigan Yawa (AS.PRO) et Tchacondoh Ouro-Bossi (COPED).

Se basant sur l’article 14 du Code électoral, les députés ont nommé les personnalités suivantes, au titre de la Majorité parlementaire : Keguewe Sogoyou, Bamnante Komi, Kegbero Latifou Seigneur, Kpadé Eric et Anakoma Bikpeta.

Le représentant de la CENI pour le compte de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, sera Potopere Tozim.

Ce vendredi, les 12 membres ont prêté serment devant la cour constitutionnelle et ont tous juré solennellement de ‘’remplir fidèlement et en toute impartialité les fonctions de membres de la commission électorale nationale indépendante dans le respect de la constitution et du code électoral’’.

’’Nous avons pour mission d’organiser les élections, qui s’affichent dans le fonctionnement normal de la République’’, a expliqué Eric Kpadé, membre de la Céni.

Ce nombre devra être complété par l’opposition parlementaire pour porter les membres à 17. Néanmoins, les 12 peuvent délibérer et engager des actions au nom de la commission, parce qu’ayant atteint le quota.

Aussitôt le serment accepté, la Céni tient en ce moment même, sa toute première réunion, pour la formation d’un bureau provisoire, présidé par le doyen d’âge.

Après leur prestation de serment, les membres de la  CENI s’attèleront à l’organisation des échéances électorales à venir : le référendum sur la révision constitutionnelle engagée par le gouvernement et les élections législatives et locales prévues pour l’année 2018. FIN

De Lomé, Mensah ASSOGBAGUE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »