Mise en place du Registre Social Unique (RSU) au Togo : Des cadres du MASPFA formés sur les outils de ciblages communautaires des ménages pauvres à Kpalimé

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 17 août 2017) – Une quarantaine de cadres et agents sociaux du Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation (MASPFA), ont été mieux outillés sur les outils de ciblages communautaires des ménages pauvres lors d’une formation tenue du 16 au 17 août 2018 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), a constaté un journaliste de l’Agence de Presse Togo24.

Cette formation est initiée par le Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, avec l’appui technique et financier de l’Etat togolais, à travers le BIE, gestion 2018.

Elle porte sur un processus d’identification des pauvres pour la mise en place du Registre Social Unique (RSU), dans sa phase test en vue de donner des réponses concrètes sur les compétences, les savoir-faire, les attitudes et cadres d’intervention utiles pour une prise en charge efficace des personnes vulnérables.

L’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des cadres et agents sociaux du MASPFA, sur les outils de ciblages communautaires des ménages pauvres et vulnérables dans le cadre de la mise en place du Registre Social Unique au Togo.

La cérémonie de clôture a été présidée par la Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mme Tchabinandi KOLANI YENTCHARE.

Le préfet de Kloto Bertin Koku ASSAN, la Présidente de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé Mme Aku Enyonam AGBEDZI, ainsi que les forces de l’ordre et de sécurité étaient également présents.

La formation a été assurée par des facilitateurs du ministère de l’action sociale et de l’INSEED (Expert en prise en charge des personnes vulnérables).

Pendant deux jours, à travers des exposés couplés de travaux de groupe et de restitution en plénière, les participants se sont appropriés les concepts de pauvres, très pauvres et pauvres avec vulnérabilités, ainsi que les différentes techniques de ciblages communautaires.

Les cadres et agents sociaux du ministère des affaires sociales se sont également appropriés, les critères d’identification des ménages pauvres (portrait-robot), le guide méthodologique illustré d’identification communautaire ainsi que les fiches d’identification des pauvres.

« La finalité du registre social unique est de rendre efficiente et efficace nos actions, en limitant les difficultés souvent constatées quand il s’agit des interventions en faveur des personnes vulnérables sur le terrain », a souligné Mme Tchabinandi KOLANI YENTCHARE.

« La pertinence de vos conclusions et recommandations constituera-t-elle une base de ciblage pour tout projet et programme de développement en faveur des pauvres, tel que souhaité par le gouvernement et attendu par les populations », a-t-elle précisé.

La ministre chargée de l’action sociale a exhorté les participants, à se mettre dans de bonne disposition d’esprit pour opérationnaliser le mécanisme du registre social unique avec lequel ils se sont familiarisés, afin dit-elle « de mieux planifier et organiser l’identification des ménages pauvres et vulnérables sur le terrain ».  

 « C’est seulement à ce prix que nous pourrions répondre plus efficacement aux aspirations des couches vulnérables dont nous avons la lourde responsabilité d’assurer l’épanouissement et la valorisation du potentiel », a ajouté Mme KOLANI YENTCHARE.

 La ministre dit compter sur le dynamisme des participants pour que cette formation « nous permette d’insuffler une dynamique nouvelle axée sur le professionnalisme pour répondre objectivement à la vision sociale du gouvernement togolais, d’ici 2030 ».

 Soulignons que cette formation a porté entre autres sur la clarification des concepts de ménage et de chef de ménage, l’aperçu sur les méthodes de ciblages ménages pauvres, très pauvres, et très pauvre avec vulnérabilité, les différentes phases du ciblage communautaire, la méthodologie de ciblage communautaire adopté à travers le signalement et auto ciblage, la validation communautaire. Fin

 

Mensah ASSOGBAGUE

TOGO 24, le pari du professionnalisme

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »