Togo – Préparatif des législatives-Unir : Réunion de prise de contact entre le militant Desmond Kofi DOGBE et sa base jeudi dans le canton de Kpimé.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 24 novembre 2018) – Le Togo se prépare à organiser le 20 décembre prochain les élections législatives. M. Desmond Kofi DOGBE, l’un des candidats choisis par ‘’l’Etat-major’’ du  parti politique Union Pour la République (UNIR, parti au pouvoir de Faure Gnassingbé), dans l’une des circonscriptions électorales de Kloto/Kpélé pour ces échéances électorales a échangé et discuté le jeudi 22 novembre 2018, avec quelques chefs traditionnels et personnalités du canton de Kpimé (localité située à environ 8 km au nord de Kpalimé), a constaté un journaliste de l’Agence de Presse Togo24.

 

Le troisième décret adopté par le conseil des ministres en date du 8 novembre 2018, porte sur ouverture et clôture de la campagne électorale.

Les élections législatives fixées au 20 décembre 2018, doivent être précédées de la campagne électorale animée par les partis politiques ainsi que par les candidats indépendants conformément à l’article 67 de la loi portant code électoral. Ainsi, la campagne électorale pour les élections législatives du 20 décembre 2018 est ouverte le mardi 04 décembre 2018 à 00 h 00 et prend fin le mardi 18 décembre 2018 à 23 h 59.

A quelques jours du lancement officiel de cette campagne électorale, M. Desmond Kofi DOGBE (Directeur du Centre Régional d’ Enseignement Technique et de Formation Professionnelle (CRETFP), est allé faire le tour d’horizon de l’organisation des prochaines élections législatives qui se tiendront le 20 décembre prochain au Togo à la chefferie traditionnelle, et aux responsables des comités de développement à la base du canton de Kpimé.

Les discussions ont essentiellement porté sur les enjeux et défis de ces échéances électorales, surtout sur ce que le parti Unir attend des candidats choisis dans toutes les circonscriptions électorales sur l’ensemble du territoire national en général, et en particulier, dans la 2ème circonscription électorale de Kloto/Kpélé.

Sur ce second point, M. DOGBE a fait savoir à sa base, qu’il est « choisi parmi les candidats retenus pour la circonstance ».

A l’occasion, il a tout d’abord rendu grâce à Dieu pour la vie du Président national du parti Unir, Faure Gnassingbé (Président de la République), à qui il a témoigné sa reconnaissance et sa gratitude pour avoir porté le choix sur sa personne en qualité de candidat dans la circonscription électorale de Kloto/Kpélé.

« Nous sommes désignés pour faire partir de la liste des candidats du parti politique Unir pour les élections législatives du 20 décembre prochain. Donc, en tant que natif du milieu, il est de bon ton que je vienne à la maison, annoncer la nouvelle à mes parents, pour qu’ils puissent se préparer à la réalisation de ce projet », a fait savoir M. DOGBE à l’assistance.

« Je suis en famille et ils ont bien accueilli cette nouvelle. Ils ont également promis qu’ils feront tout ce qu’il faut pour que nous ayons le résultat qu’il faut à la fin », a-t-il précisé.

 

« Nous sommes déjà en précampagne. Pour le moment nous sommes en train de faire des réunions avec les jeunes pour pouvoir les responsabiliser, former des petits comités un peu partout afin de voir ceux avec qui on peut travailler pour atteindre toute la population », a expliqué M. DOGBE.

Le Directeur du CRETFP de Kpalimé a par ailleurs rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, pour sa politique de paix et de stabilité sociopolitique, saluant par la même occasion, sa ‘’bonne foi’’ dans la gestion pacifique de la crise que traverse le Togo et sa  ‘’volonté’’ d’opérer les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles en vue du renforcement et de l’enracinement de la démocratie et de l’état de droit au Togo.

Prenant la parole, le chef canton de Kpimé Togbui Awako IV, a au nom de toutes les communautés des cantons et villages relevant de leur zone, réitéré leur disponibilité et leur engagement à accompagner le Directeur du CRETFP dans ce processus.

Dans le cadre des élections législatives du 20 décembre prochain, la CENI affirme avoir enregistré à la date limite du 19 novembre 2018 pour le dépôt des candidatures, 140 dossiers provenant de 12 partis politiques, de regroupement de partis politiques et d’indépendants, soit 856 candidats.

Ces dossiers sont déjà transmis à la Cour Constitutionnelle pour examen en vue de la publication de la liste définitive, ceci après les vérifications administratives par le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales.

Cette étape selon le Président de la CENI, ouvre la voie à la campagne électorale qui s’ouvre du mardi 04 décembre 2018 à 00 h 00 au mardi 18 décembre 2018 à 23 h 59. Fin

 

De retour à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE

TOGO 24, le pari du professionnalisme

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »