Education : Un bâtiment scolaire de deux salles de classes équipées de tables-bancs offert au CEG de Glékopé par la Société Phoenix Hitarget. (REPORTAGE)

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 3 mai 2019) –  Fidèle à son engagement depuis plusieurs années, d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissages tout au long de la vie, Mme Sitsofé Curtarello, la directrice générale des Maisons d’hôtes  et Restaurant Le Patio qui présente la marque Phoenix Hitarget au Togo, a encore fait parler son cœur. Mme CURTARELLO a effectué le 2 mai dernier, une visite de terrain au Collège d’Enseignement Général (CEG) de Glékopé (environ 85 km au nord de Lomé, dans la préfecture d’Agou), où elle a remis un bâtiment scolaire flambant neuf de deux salles de classes aux enseignants, parents et élèves dudit établissement scolaire.

Le bâtiment scolaire de deux salles de classes
Le bâtiment scolaire de deux salles de classes flambant neuf

«Phoénix Hitarget» est une société basée en Chine et spécialisée depuis 1999 dans la fabrication et l’exportation de tissus imprimés du même nom vers les marchés d’Afrique de l’ouest et du Centre. En plus d’être un acteur majeur du marché des pagnes dans ces pays, cette société cherche aussi à jouer un rôle social de premier plan en contribuant au développement social des milieux dans lesquels elle est présente.

C’est dans cette perspective qu’elle met en œuvre dans le domaine social, humanitaire, de l’éducation, des infrastructures, etc. des projets dans plusieurs localités à travers l’ensemble du territoire national, notamment à Atitékopé,  à  Tokpanou  et à  Glékopé (une localité située à environ 85 km au nord de Lomé, dans la préfecture d’Agou).

       

Le Cadre et les différentes activités du Projet

La construction de ce bâtiment se situe dans le cadre du programme d’action sociale de la société Phoenix Hitarget, visant l’amélioration des conditions de vie et de travail de l’enseignement en milieux ruraux.

Ce programme comprend la construction d’écoles, l’appui aux enseignants des établissements d’enseignement des milieux ruraux, la distribution de matériels didactiques et la sensibilisation au respect et à la protection de l’environnement.

L’historique du CEG de Glékopé

Cette Ecole est  créée en 2001 par l’institut de micro finance  » Investi Dans l’Humain » (IDH). A cette époque les élèves suivaient les cours sous les appâtâmes et la pluie, le vent, les intempéries, les dérangeaient.

En 2005, l’Ecole est devenue une « Ecole d’initiative locale » (EDIL). Ce n’est qu’en 2009, qu’elle est devenue définitivement collège d’enseignement général (CEG). De 2009 en 2013, la situation des élèves et enseignants de CEG de Glékopé n’a pas du tout évolué. Ils suivent les cours dans les mêmes conditions sous l’influence des pluies, des vents et intempéries.

Phooto de famille des élèves du CEG de Glékopé devant le bâtiment scolaire flambant neuf
Phooto de famille des élèves du CEG de Glékopé devant le bâtiment scolaire flambant neuf

 

 De la nécessité de construire des bâtiments scolaires : La Société Phoénix Hitarget accompagne des communautés.

La première initiative est née d’une visite dans un village où Mme Sitsofé Curtarello, a vu des élèves assis sur des troncs d’arbres sous des appâtâmes.

« En tant que mère d’enfants, je les ai imaginés sous les intempéries. Et c’est à partir de là qu’est née l’idée d’avoir une action sociale sur tout le territoire national en milieux ruraux, de construire des bâtiments scolaires et d’offrir des tables et bancs aux enfants», avait confié Mme Sitsofé Curtarello à l’Agence de Presse TOGO24.

En mars 2013 la Société Phoénix Hitarget pose ses valises pour la 1ère fois à Glékopé (Agou):  

Un bâtiment scolaire de trois salles de classes, un bureau pour le directeur, un magasin et de 4 cabines de WC construits pour le CEG de Glékopé.

A partir de mars 2013, les élèves, enseignants et parents de GLékopé peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Jadis dispensés sous les appâtâmes, les élèves du CEG de Glékopé peuvent enfin suivre des cours dans des salles de classes flambantes neuves, et dans de bonnes conditions, à l’abri des intempéries.  

 La Société Phoénix Hitarget leur a construit en mars 2013, un bâtiment scolaire de trois salles de classes flambant neuf, un bureau pour le directeur, un magasin et de 4 cabines de WC. Ce bâtiment selon Mme Curtarello, est « un cadre de travail motivant qui permettra d’améliorer les résultats des élèves ».

«Ce bâtiment permettra également d’améliorer leurs conditions de travail et la qualité de l’enseignement, de résoudre les multiples problèmes de calamités auxquels étaient confrontés les enseignants et les élèves», a-t-elle ajouté.

 Suivi-évaluation des projets de la Société Phoénix Hitarget : visite de terrain le 2 mai 2019 à Glékopé

 Mme Sitsofé Curtarello a effectué le 2 mai dernier, une visite de terrain au CEG de Glékopé, pour constater de visu l’état d’avancement des travaux déjà réalisées et ceux en cours de réalisation au niveau des infra structures scolaire.

« Dans le cadre de nos projets, nous faisons des visites de terrains pour voir ce que nous avons déjà construit, voir comment ça avance, s’il y a d’autres besoins, et faire le bilan », a-t-elle souligné.

« Donc, lors notre passage en début du mois de janvier, nous avons constaté que l’effectif des élèves du CEG de Glékopé a triplé en six ans et certains élèves continuent toujours par suivre les cours sous des appâtâmes »  a constaté Mme Curtarello.

« Donc le besoin s’est fait sentir de pouvoir augmenter les capacités d’accueil de l’école, permettre à tous les élèves d’être à l’abri des pluies et intempéries, et de pouvoir poursuivre les études dans de bonnes conditions », a-t-elle précisé.

La représente de la marque Phoenix Hitarget au Togo Mme Sitsofé Curtarello, s’est réjouie d’avoir accomplir « une mission, un devoir de citoyen qui participe au développement de son pays ».

Elle a encouragé et remercié les enseignants du CEG de Glékopé pour leur travail bien fait et leur professionnalisme et les a invités à continuer leur travail dans le même sens avec abnégation, afin de permettre aux élèves d’acquérir des connaissances.

Mme Sitsofé Curtarello, compte relever d’autres défis sur le plan social dans plusieurs localités à savoir la construction d’un pont dans le village de Tokpanou et le projet d’autosuffisance d’un village.

« L’objectif n’est pas seulement de construire des salles de classes et de partir, mais c’est de pouvoir suivre et accompagner aussi bien les enseignants que les élèves », a-t-elle indiqué.

Le directeur du CEG de Glékopé Tchilabalo Boukari, a pour sa part remercié la Société Phoénix Hitarget et Mme Sitsofé Curtarello, pour la construction de ce joyau, qui selon lui « permettra d’une part aux enseignants et élèves de travailler de très bonnes conditions, et d’autre part d’améliorer les taux de réussite en fin d’année scolaire ».

Soulignons que la représentante de la Société Phoénix Hitarget a visité les anciennes salles de classes construites en 2013, histoire d’évaluer leur état. Fin

De retour à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE

TOGO24, le pari du professionnalisme

 

Contactez la rédaction de TOGO24 sur le         +228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »