Financement du programme national d’alimentation scolaire 2008-2019 : Un bilan satisfaisant (Conseil des ministres).

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 17 mai 2019)« De 2008 à ce jour, 82,5 millions de repas chauds ont été distribués. L’effectif des élèves bénéficiaires s’élève à quatre-vingt-onze mille six cent soixante-six (91 666) répartis dans trois cent quatre (304) écoles sur toute l’étendue du territoire », c’est le bilan présenté en première communication du conseil des ministres tenu le 15 mai dernier au palais de la présidence de la république, sous la présidence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

En effet, cette première communication présentée conjointement par la ministre chargée du développement à la base, le ministère de l’agriculture et celui des enseignements primaire et secondaire, est relative au financement du programme national d’alimentation scolaire.

« Le taux de couverture est de l’ordre de 6% des effectifs des écoles primaires publiques du pays. L’évaluation des cantines scolaires a établi un effet positif sur les indicateurs scolaires et l’état nutritionnel des écoliers », souligne le communiqué.

Le programme d’alimentation scolaire est une composante des filets sociaux mis en œuvre depuis 2008 par le ministère chargé du développement à la base. Il s’inscrit, d’une part, dans les orientations contenues dans les déclarations des Chefs d’Etat africains de juin 2014 et de janvier 2016 visant à accorder une priorité à l’alimentation scolaire et, d’autre part, dans les ODD 1, 2 et 4.

Selon le communiqué du conseil des ministres, le programme a contribué à une augmentation des effectifs scolaires d’environ 9,4 % dans les écoles bénéficiaires, contre moins de 7,5 % dans les écoles non bénéficiaires.

« Le programme contribue également à la couverture des 2/3 des besoins en alimentation des enfants selon les données de l’OMS »,  ajoute le communiqué.

Le gouvernement togolais a mis en place des mécanismes et des mesures destinées à mobiliser le secteur privé et d’autres partenaires autour du financement de ce programme social important.

Outre ces mesures, le ministre chargé du développement à la base, le ministère de l’agriculture et celui des enseignements primaire et secondaire, ont sollicité du conseil des ministres d’autoriser la mise à disposition du programme, des ressources financières complémentaires de l’Etat. Fin

 

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

 

Info contacts Togo24: +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web: www.togo24.net   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »