Médias : La HAAC et le PNUD à la recherche de Mise nouvelles stratégies de coopération.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 23 mai 2019) – Le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC), Pitalounani Télou, a eu le 22 mai 2019, au siège de son institution à Lomé, une séance de travail avec le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Aliou Mamadou Dia.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence d’autres membres de la HAAC, a porté sur la mise en œuvre du plan stratégique de l’institution de régulation, pour une meilleure promotion de la liberté de presse et une visibilité de ses actions sur toute l’étendue du territoire.

A l’occasion, le président de la HAAC, M. Télou a exprimé sa reconnaissance au PNUD pour son appui dans l’élaboration dudit plan. Selon lui, à l’heure de la mise en œuvre des axes de ce plan d’action de l’institution, il convient d’identifier les priorités des actions à mener, vu des échéances électorales qui se profilent à l’horizon, notamment les locales.

Aussi, a-t-il sollicité l’accompagnement du PNUD pour atteindre les objectifs escomptés.

« C’est notre mandat de soutenir les institutions nationales dans tous les domaines. C’est de notre devoir d’accompagner toutes les institutions dans la réalisation de leurs stratégies, politiques et plans d’action, mais aussi dans leur mise en œuvre. C’est dans ce sens que le PNUD a travaillé avec la HAAC pour l’élaboration de son plan stratégique », a indiqué M. Aliou Dia.

Selon lui, cette séance d’échange a permis de voir quelles sont les urgences, les priorités, surtout avec les élections locales. Il a estimé qu’il y a beaucoup de dossiers qui attendent la HAAC et les discussions ont consisté à identifier un certain nombre d’actions à mettre en œuvre rapidement.

« Evidemment, on a besoin de se revoir pour analyser beaucoup plus en détail, dans le cadre de notre programme, afin de continuer notre accompagnement dans la mise en œuvre du plan stratégique. L’intérêt pour nous est qu’il est important de renforcer les capacités des acteurs dans le domaines de la communication, donc mieux outiller les journalistes, créer un cadre idéal pour leurs activités », a souligné M. Dia.

 

Source : Togo Presse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »