Electrification hors réseau dans 317 localités du Togo : Le projet présenté aux différents acteurs du secteur de l’énergie et partenaires lors de la journée Off-Grid B2B Togo.

0

@Togo24 – (Lomé, le 12 juin 2019) – Avec une capacité de production pouvant couvrir 65% de sa consommation d’énergie, le Togo sollicite ses voisins pour combler le déficit énergétique. Pour  réduire cette dépendance et de permettre à bon nombre de togolais surtout en zone rurale d’accéder à l’électricité, le gouvernement s’est engagé activement dans la fixation d’objectifs nationaux ambitieux visant à augmenter le taux d’électrification à 50% d’ici 2020 et à 100% d’ici 2030. La priorité  politique donnée à l’énergie crée ainsi une dynamique forte et hausse l’attractivité du marché togolais pour les entreprises togolaises et étrangères.

                                                          

Pour une mise en œuvre effective de ce projet, environ 150 acteurs hors réseau et mini-réseaux, des représentants du secteur privé tels que des développeurs de projets, des investisseurs et des fournisseurs de technologie, ainsi que des responsables du secteur public, du gouvernement du Togo et des ainsi que des partenaires de développement internationaux, ont pris part , à la  Journée Off-Grid B2B Togo co-organisé en marge de premier forum économique Togo-Union européenne (UE), par l’Alliance pour l’Electrification Rurale (ARE) avec la délégation de l’Union Européenne et en partenariat avec la GIZ et le ministère togolais de l’énergie et des mines.

 La rencontre a été préside par le Directeur des Energies M. Abbas ABDULAYE (représentant son ministre de tutelle).

L’objectif de cette Journée Off Grid B2B Togo est de présenter aux investisseurs dans le secteur des énergies renouvelables, le projet des mini-réseaux et d’échanger avec eux sur le modèle de structuration prévu et le type de localité rurale électrifiée que le gouvernement togolais envisage d’avoir afin de susciter leur intérêt à participer à l’appel que le gouvernement va aller dans les jours avenir pour la réalisation de ce projet.

« En marge du Forum Togo-UE qui démarre le 14 juin 2019, les autorités ont bien voulu que le secteur des énergies puisse faire un focus sur l’un des projets majeurs en ce qui concerne l’électrification rurale. Nous avons dans la stratégie d’électrification qui a été élaborée par le gouvernement, mis en exergue l’électrification à  partir des mini-réseaux qui vont être développés dans près de317 localités », a souligné Abbas ABDULAYE.

« C’est un projet important d’envergure national, qui sera d’ailleurs l’un des projets phare du continent et pour cela les autorités ont voulu que nous puissions rencontrés les acteurs qui se sont spécifiés dans ce domaine-là, pour partager avec eux ce projet que nous sommes en train d’élaborer. L’objectif, c’est de les présenter l’état d’avancement du projet, la structuration du projet, le type de localité mini-réseau que nous voulons avoir, pour qu’ensemble nous puissions faire en sorte que le projet puisse être mené à bien », a-t-il précisé.

L’objectif du gouvernement selon lui, c’est d’apporter certes la lumière à partir des mini-réseaux dans les  localités, mais c’est également développer l’économie de ces localités.

« Dans ce cadre-là, la structuration du projet que nous avons élaboré est une structuration d’intégration de beaucoup de secteurs, notamment le secteur de l’agriculture, de l’économie numérique, de l’eau etc. Donc, nous avons voulu discuter de tout ca avec les acteurs clés dans ces domaines-là, pour que très prochainement, l’appel d’offre que nous allons lancer pour la réalisation de ce projet, puisse avoir leur adhésion », a expliqué M. ABOULAYE.

Le gouvernement togolais selon le Directeur des Energies est confiant des retombées de cette rencontre et s’en réjouit d’ores et déjà.

Pour Bruno HANSES (Chargé d’affaires à la délégation de l’Union Européenne au Togo), cet atelier précède le forum économique Togo-Union Européenne qui s’ouvre le 14 juin 2019 et où l’énergie occupera une première place.

« Le lien entre ces deux évènements n’est pas un hasard. Il démontre en effet deux choses : premièrement, la grande importance que les  autorités togolaises et ses partenaires accordent à l’électrification hors-réseau. Et deuxièmement, le off-grid fait partie d’une politique d’énergie cohérente, diversifiées et adaptée aux réalités du pays », a-t-il indiqué.

« Le développement des énergies renouvelables constitue une priorité absolue pour l’Union européenne, car c’est le seul moyen de répondre aux besoins des populations rurales dans les pays en voie de développement tout en continuant à lutter contre les changements climatiques. L’Union Européenne est résolue, en collaboration avec les autorités, de faire de l’énergie un des secteurs focaux de sa coopération au Togo », a ajouté M. Hanses.                                                                                                                                                                                                                                                                      Les participants ont suivi une présentation sur l’état actuel du marché hors-réseau et mini réseau au Togo. D’éminents pénalistes ont présenté des panels sur la politique togolaise en matière d’accès à l’énergie durable, focalisant sur les opportunités et les défis du marché des systèmes hors réseau et mini réseau au Togo.

La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Infoline : +28 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

                                                                          

La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Infoline : +28 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »