header

Des cadres de la DGTCP formés sur la tenue de la comptabilité patrimoniale et en droits constatés des collectivités territoriales.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 2 juillet 2019) – Des trésoriers ainsi et des responsables des services financiers des communes partenaires venus de la région  Maritime et des Plateaux ont entamé ce mardi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de trois jours sur la tenue de la comptabilité patrimoniale et en droits constatés des collectivités territoriales, a constaté un journaliste de l’Agence de Presse Togo24.

advertisement

advertisement

                                                                         

Initiée par la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL).

Le ProDeGoL est cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du Développement BMZ et l’Union européenne et est mis en œuvre par la GIZ (Coopération technique allemande).Il a pour objectif : l’organisation, la gestion et la mise en œuvre du processus de la  décentralisation au niveau national et sous-national se basant sur l’utilisation effective des compétences, capacités et structures qui ont été améliorées.

La formation des comptables sur la tenue de la comptabilité des Collectivités territoriales  contribuera à l’atteinte du résultat du processus-clé 2 du ProDeGoL à savoir « les administrations communales ont amélioré leurs procédures budgétaires et augmenté leurs recettes propres ».

Cette formation vise le renforcement de capacité des comptables publics des collectivités et de leurs collaborateurs ainsi que des agents des services financiers des CT sur la tenue de la comptabilité en droits et obligations constatés conformément aux innovations et exigences du régime financier des collectivités territoriales de l’UEMOA.

Il s’agit plus spécifiquement de permettre aux participants  d’acquérir des techniques pour la tenue de la comptabilité en droits et obligations constatés, de s’approprier la nouvelle nomenclature budgétaire et comptable des Collectivités Territoriales.

Elle permettra également aux participants de s’approprier les nouveaux principes comptables introduits par le régime financier des collectivités territoriales ainsi que les techniques de production de nouveaux états de synthèse (bilan, compte de résultat, état annexé, tableau des flux de trésorerie).

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général de la Mairie de Kpalimé EDOH Komlan Djifa (représentant le préfet de Kloto), en présence de BAWENAO Adjoké (Conseil Technique Sénior ProDeGoL), et de EMEGNIMO Elonyo (Directeur général Adjoint à la TCP).

Le secrétaire général de la Mairie de Kpalimé a témoigné sa reconnaissance et sa gratitude à l’UE et à la GIZ, pour leur accompagnement à travers le ProDeGoL dans l’organisation de cette formation, qui selon lui est ‘’importante’’. Il a souhaité que les objectifs assignés à cette formation soient atteints.

Après avoir relevé les différentes activités menées par les collectivités territoriales dans le cadre de la mise en œuvre du ProDeGoL, le  Conseil Technique Sénior de ce programme a salué la tenue des élections locales du 30 juin dernier, une élection qui selon lui « permettra de mettre en place des conseillers municipaux après plus de 30 ans, dans les 117 communes ».

« Chacun de nous mesure l’ampleur des taches et les défis qui attendent tous les acteurs de mise en œuvre de la décentralisation au Togo », a-t-il souligné.

Pour M. EMEGNIMO, cette formation vise trois objectifs : « d’abord  mettre en place la comptabilité en partie double au niveau des collectivités territoriales. Le deuxième objectif au niveau de la direction générale de trésor et de la comptabilité, nous voulons agréger l’ensemble des informations financières et comptables en un seul document, permettre de centraliser, de consolider les opérations des collectivités dans une balance générale de comptes des collectivités territoriales. Tout ceci nous permettra d’atteindre un troisième objectif, renforcer la tutelle financière du ministère des finances sur les collectivités ».

 « Donc, cette formation vise à renforcer les capacités des comptables chargés de la comptabilité des collectivités. Elle va leur permettre d’asseoir cette comptabilité en partie double », a-t-il précisé.

Selon lui, la différence entre la comptabilité en partie simple et celle en partie double se situe au niveau du rendu comptable.

« En matière de comptabilité en partie simple, c’est simplement une statistique, une statistique des recettes, des dépenses et une statistique des opérations de trésoreries. Alors que dans la comptabilité en partie double, une opération va exiger la mise en œuvre ou l’utilisation d’au moins deux ou plusieurs comptes. Ce que ne se fait pas en comptabilité simple. Et c’est à cette comptabilité double que en partie double que nous visons à cette formation  », a expliqué M. EMEGNIMO.

Il a indiqué que cette formation s’inscrit dans une nouvelle dynamique : « permettre au trésor public de jouer pleinement et efficacement son rôle aux niveaux des organismes publics, que ce soit au niveau de l’Etat, des collectivités territoriales ou au niveau des établissements publics ».

Les travaux de cette formation portent sur plusieurs modules tels que : ‘’Le cadre juridique de la gestion financière des collectivités territoriales’’, ‘’ Les relations entre ordonnateurs et comptables’’ et ‘’ La comptabilité des collectivités territoriales’’. Fin

 

 La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Infoline: +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »