Les députés s’approprient les outils d’élaboration du projet de loi des finances 2020

0

@Togo24n – (Lomé, le 11 juillet 2019) – Les membres de la  Commission des finances et du développement économique ont entamé, ce jeudi à Lomé, une formation de trois jours sur les Débats d’Orientation Budgétaire (DOB), visant à les outiller à pouvoir travailler directement avec le ministère en charge des Finances dans l’élaboration du budget de l’Etat.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Gouvernance Economique (PAGE), financé conjointement par la Banque mondiale et l’Union européenne.

Ce projet vise à renforcer les capacités en gestion des finances publiques des structures de contrôle de l’Etat.

Cette formation permettra aux élus du peuple de s’inscrire dans le plan de réformes du Togo et de se doter des outils et compétences nécessaires pour la préparation du projet de loi de finances, en examinant les choix stratégiques et budgétaires du gouvernement. La finalité est d’amener les députés à pouvoir élaborer et inscrire dans le budget de l’Etat les orientations et les choix stratégiques du PND.

Pendant trois jours, les participants vont cerner les généralités du Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle (DPBEP) et de celui de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD). Ils vont également acquérir les outils d’analyse desdits documents et améliorer leurs connaissances sur les principes du DOB.

En ouvrant les travaux, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tségan, s’est réjouie de cette opportunité offerte aux élus du peuple d’exprimer, en amont, leurs observations sur les choix budgétaires du gouvernement.

Selon elle, le DOB est une des innovations majeures du nouveau cadre harmonisé des finances publiques au sein des Etats membres de l’UEMOA.

« Il est un moyen de renforcement de la démocratie participative et un cadre privilégié de concertation entre le gouvernement et le parlement sur les priorités nationales et les évolutions de la situation financière de l’Etat, avant le vote du projet de loi de finances initiale », a-t-elle souligné.

Pour la représentante-résidente de la Banque mondiale au Togo, Mme Hawa Cissé Wagué, ces débats offrent l’occasion pour le Togo de bénéficier du PAGE.
Pour elle, l’orientation permet au Togo, engagé à mettre en œuvre, à partir de 2020, le budget programme, d’avoir des budgets axés sur les résultats, au lieu des budgets axés sur les moyens.

Le chef de coopération à la délégation de l’UE au Togo, M. Vincent Vire, pour sa part, a indiqué que ce débat d’orientation budgétaire permet aux députés d’orienter le gouvernement par rapport aux dépenses possibles.

« Ceci, avant même que la loi de finances ne leur soit présentée, en s’assurant que les ressources qui seront allouées, aujourd’hui, au PND correspondent vraiment aux priorités de ce plan », a-t-il précisé.

Auparavant, le président de la Commission des finances et du développement économique de l’Assemblée nationale, M. Mawussi Djossou Sémodji, a expliqué que quand on n’a pas l’argent à profusion, il faut pouvoir orienter le peu qu’on a vers les priorités des priorités.

Le DOB permettra désormais au gouvernement d’avoir l’avis de l’Assemblée nationale sur les choix budgétaires. Fin

La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Info line: +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web: www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »