Togo : L’avant-projet de loi portant code de la presse et de la communication soumis à validation à Kpalimé

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 24 juillet 2019) – Un atelier de validation de l’Avant-Projet de Loi portant Code de la Presse et de la Communication en République Togolaise s’est ouvert ce mercredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), a constaté un journaliste de l’Agence de Presse Togo24.

 Initié par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), en collaboration avec le ministère de la communication, des sports et de l’éducation à la citoyenneté et au civisme, cet atelier de trois (3) jours bénéficie du soutien de l’Ambassade de France au Togo à travers le Projet de Formation dans le secteur de l’Audiovisuel et des Métiers (PROFAMED).

 Il regroupe les membres de la HAAC, du ministère de la communication, de l’économie et des finances, de l’économie numérique, des droits de l’Homme, et des responsables des organisations professionnelles de Presses, des  institutions de formation en journalisme et aux métiers de la communication, ainsi que ceux des médias publics.

L’atelier vise à examiner et à valider le projet de loi portant code de la presse et de la communication déjà élaboré par le ministère chargé de la communication en concertation avec la HAAC.

Il s’agit plus spécifiquement de permettre à l’ensemble des acteurs des médias de s’imprégner du projet de lio, d’apporter leurs observations et amendements en vue de l’améliorer ou de le consolider.

Il s’agit aussi pour les participants d’adopter un projet de loi consensuel dans une approche participative et de valider le projet de loi.

Pour Pitalounani Télou (Président de la HAAC), la tenue de l’atelier de validation de l’avant-projet de loi portant code de la presse et de la communication est « un grand événement » pour l’ensemble de la presse togolaise.

 « Le nouveau code de la presse et de la communication sera un cadre où les principes de compétences vont permettre aux médias de relever le défi de la professionnalisation, de la viabilité juridique et économique du secteur de la presse, dans le respect des règles déontologiques et éthiques », a-t-il souligné.

« Il apportera des évolutions positives à la profession, comme la redéfinition du profil et du statut du journaliste togolais, la consécration de la notion d’entreprise de presse, la prise en compte des médias en ligne », a précisé M. TELOU.

« Il constituera également une étape déterminante dans l’amélioration de la gouvernance des médias afin de leur permettre de s’adapter aux exigences de la concurrence », a-t-il ajouté.

Après avoir rendu un hommage mérité au gouvernement togolais, le Président de la HAAC a témoigné sa reconnaissance à l’Ambassade de France au Togo pour son appui fort appréciable et pour sa contribution multiforme au secteur des médias et pour le renforcement des capacités des professionnels de la communication.

« Très prochainement, le texte qui sortira de nos réflexions, sera examiné avec bienveillance. Le Togo pourra alors disposer d’un cadre législatif adéquat de la presse qui répond aux mutations technologiques de l’heure », a conclu M. TELOU.

Soulignons que cet avant-projet de loi portant code de la presse et de la communication, soumis à validation, est contenu dans un document de 34 pages et contient 190 articles. Fin

 Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info line : +228 90724747 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web: www.togo24.net  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »