Permis de conduire catégorie A (moto) : De Tolisso Kodjo (Président des syndicats de conducteurs de taxis motos session Kloto) à Yark Damehame.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 10 septembre 2019) – Tolisso Kodjo, président des syndicats de conducteurs de taxis moto session Kloto a salué la décision du gouvernement togolais qui fait obligation aux conducteurs de motos de disposer d’un permis de conduire au Togo, à compter du 20 septembre prochain.

L’introduction du permis de conduire pour les motocyclistes selon le gouvernement,  fait suite à la recrudescence des accidents de circulation. Selon le bilan dressé par les services de sécurité, au premier semestre de 2019, il a été enregistré 3.778 cas d’accidents dont 354 morts et 4.483 blessés.

« A partir du 1er décembre 2019, les contrôles vont véritablement démarrer avec des sanctions pour ceux qui n’auront pas leur permis de conduire. Les engins seront retirés à ceux qui n’auront pas leur permis », avait déclaré le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehame.

Les contrôles et la sensibilisation vont démarrer dès le 20 septembre prochain, en attendant la phase des sanctions pour ceux qui n’auront pas leur permis de conduire, dont le prix est ramené à 5.500 F CFA au lieu de 12.000 F.

Revenant sur le délai imposé, le président des syndicats de conducteurs de taxis moto session Kloto, le trouve trop court. Selon lui, le gouvernement devrait leur donner assez de temps pour se préparer à cela. M. TOLISSO a affirmé que ensuite que, les conducteurs de taxis motos vivent dans des conditions de vie et de travail très difficiles.

Les pièces à fournir sont :

  • une photocopie de l’acte de naissance
  • une photocopie de la carte nationale d’identité en cours de validité
  • un timbre de 500 FCFA ;
  • 02 photos d’identité ;
  • une quittance en fonction de la catégorie ;
  • Après le dépôt de dossier, le candidat enregistré est d’abord soumis à une prise de vue.

Il souligne par ailleurs que bon nombres d’entre eux ne disposent pas de pièces d’identités requises, tels que les certificats de naissance, les cartes nationales d’identités etc. pour prétendre passer cet examen.

Le président des syndicats de conducteurs de taxis moto session Kloto, exhorte le ministre de la sécurité et de la protection civile à « mettre de l’eau dans son vin afin qu’ils puissent le boire ensemble ».

 Il souhaite que le gouvernent organise des opérations foraines d’établissements de pièces d’identités ou des journées portes ouvertes sur les Etats civiles, sur toute l’étendue du territoire national, afin dit-il de « permettre à la population de disposer de certaines pièces d’identités comme se fut de par le passé ».

 

 

La rédaction     

Togo24, le pari du professionnalisme

Info contact : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »