Locales 2019 : Le projet de rapport général de la CENI au centre d’un atelier de validation à Kpalimé.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 1er octobre 2019) – Les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’organe chargé de la gestion des élections ont prêté serment le 28 mars 2019 devant la cour constitutionnelle, et ce en application de l’article 14 du code électoral. Ils avaient pour mission l’organisation et la supervision des élections des conseillers municipaux. Dans le respect du code électoral, en ces articles 20 et 104, la CENI se doit de remettre aux plus hautes autorités du pays, son rapport d’activités. Ce rapport est un compte rendu écrit qui reprend les stratégies déployées sur le terrain pour réussir la mission et qui relate les perspectives de la CENI.  

 C’est dans cette perspective que les membres de la CENI ainsi que ses partenaires notamment des représentants des ministères et institutions de la république ont entamé ce lundi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), cinq jours de conclave en vue d’examiner et d’adopter le projet de rapport général qui a sanctionné le déroulement des élections des conseillers municipaux des 30 juin et du 15 août 2019.

Au rang des partenaires de la CENI, se figurent le ministère de l’administration territoriale, de la sécurité et la protection civile, des affaires étrangères ; la Cour suprême, la CNDH, la HAAC et la FOSE 2019.

 « Voici maintenant à peu près six mois que nous avons lancé le processus des élections des conseillers municipaux pour l’ensemble des communes dont dispose le Togo. Ces élections se sont déroulées à travers un processus qui a connu plusieurs étapes et elles ont été clôturées par les scrutins du 30 juin et du 15 août 2019. A l’issue de ces scrutins, 1527 conseillers municipaux ont élus pour les 117 communes, le processus s’est poursuivi au niveau de l’administration territoriale pour l’élection des maires », a rappelé le président de la CENI Tchambakou AYASSOR.

« L’exercice de ce matin s’attache à revisiter toute la démarche qui a permis d’arriver à la conclusion de ces élection. Et à travers cette démarche, il s’agit essentiellement de voir dans quelle mesure relever les acquis et les faiblesses du processus, de manière à pouvoir au tant que possible, se disposer à améliorer sur les activités du même genre dans le futur », a-t-il souligné.

Selon le président de la CENI, à ce stade, ce rapport n’est qu’un « projet de rapport », compilé par un comité mis en place par la CENI.

Pour M. AYASSOR, les grandes parties du rapport sont simples. « Il s’agit essentiellement de regarder les grandes étapes, rappeler tout ce qui s’est passé, l’ensemble des calendriers des opérations électorales, par rapport au chronogramme que nous avions adopté au départ, et à partir de là, arriver à des conclusions, des recommandations éventuellement, que le comité et l’ensemble des parties prenantes réunis ici pourront faire pour les processus futurs », a-t-il expliqué.

Il a saisi l’occasion pour rendre grâce à Dieu et remercier toute la population togolaise, tous les acteurs qui ont pris part au processus, qui, dans un esprit apaisé, a permis d’obtenir les résultats satisfaisants.

« Résultats par lesquels note pays dispose des communes dotées d’organes d’administrations, qui désormais sont chargés de prendre en charge tout le processus de développement que nous souhaitons pour l’ensemble du pays », a-t-il ajouté.

Le président de la CENI a indiqué par ailleurs que cette rencontre de travail pour l’adoption de leur projet de rapport général, se tient au moment où se profile à l’horizon, la perspective de l’élection présidentielle de 2020, qui selon lui, « un autre défi à relever, toujours avec la même détermination ».

« Aucun processus disons-le n’est jamais parfait. Nous sommes toujours dans une dynamique de mieux faire et cet exercice qui ne c’était pas conduit depuis près de 32 ans, nous a permis de remettre la main sur sa consistance et pourvoir cerner les contraintes, qui avec lesquelles, il faut compter à l’avenir si on devrait encore reprendre le même processus », a-t-il poursuivi.

« Donc, nous nous sommes déjà réjouissons du bon déroulement de l’ensemble du processus et des résultats acquis. Les leçons sont simples : nous avons eu la participation et l’adhésion de l’ensemble de la population et des partenaires et nous souhaitons que quel que soit ce que la CENI aura à entreprendre par la suite, que le même état d’esprit et le même climat prévalent également pour le bien et la paix de notre pays », a conclu M. AYASSOR.

Pendant 5 jours, les membres de la CENI et ses partenaires vont examiner et amender le pré-rapport général qui a sanctionné le déroulement des élections des conseillers municipaux des 30 juin et du 15 août 2019, analyser et adopter des recommandations, mettre en forme le document du rapport avant l’adopter.

A terme,  après son adoption et sa validation, ce rapport sera soumis aux autorités compétentes.

 

 

Jules Komlan ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »