Anié : Le CNJ TOGO mobilise des jeunes pour la prévention des conflits au Togo.

0

@Togo24 – (Anié, le 07 octobre 2019) – Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet « Mobilisation des jeunes pour la prévention des conflits au Togo », les responsables du Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo), ont sensibilisé la jeunesse de l’Anié (environ 195 km au nord de Lomé), lors d’un atelier de formation tenu du 03 au 05 Octobre 2019. Cette activité a été également marquée par la mise en place du Club de paix et une caravane dans la ville, a constaté le correspondant de l’Agence de Presse Togo24.

Ce projet du conseil National de la Jeunesse du Togo a pour objectif général de contribuer à prévenir les conflits et l’extrémisme violent au Togo en vue de l’apaisement du climat sociopolitique pour une élection présidentielle réussie en 2020.

Pour accroître les capacités d’analyse des conflits d’une cinquantaine de jeunes de l’Anié, plusieurs thèmes, notamment l’État des lieux et diagnostic des facteurs de conflits au niveau locale et national ; sur les bonnes pratiques en matière de prévention et de conflits électoraux ; le rôle de la Jeunesse dans la prévention et la gestion des conflits et la coproduction de la sécurité publique puis, la lutte contre la consommation de stupéfiants ont été développés durant les trois jours.

Le président du conseil national de la jeunesse du Togo, Batchassi Lidaowessodjolo Régis a saisi cette occasion pour situer le contexte du projet puis, indiquer qu’au moment où notre pays se prépare à des échéances présidentielles, il s’avère nécessaire de mobiliser les populations et les jeunes en particulier plus souvent utilisés et victimes des situations de violence, pour prévenir cette dernière et accroître la résilience de ces jeunes face aux idéologies extrémistes et aux menaces ou défis sécuritaires.

Le Secrétaire Général de la préfecture de l’Anié, N’Zonou Adekedéou, en ouvrant les travaux de cet atelier, a souligné que le Togo, comme la plupart des pays en Afrique, a instauré un système de démocratie et de gouvernance qui a-t-il précisé « appelle à la contribution des citoyens, aux choix de leurs dirigeants et à une participation à la vie publique et politique de la nation ».

Il a ensuite indiqué que l’avenir d’une nation appartient à la jeunesse. Une jeunesse, qui selon lui, est au même moment détruite à travers les manifestations de rues, au lieu de parler à cette jeunesse en vue de consolider la paix avant pendant et après les échéances électorales. Le Secrétaire Général a en fin remercié les initiateurs de ce projet qui vient appuyer les efforts du chef de l’État dans ce domaine.

Au cours des travaux, un Club de paix multiethnique et inclusif de 25  membres a été mis en place. Ce Club se chargera d’organiser des dialogues inter générationnel entre les jeunes et les autorités locales.

À la fin de ces travaux, une caravane de sensibilisation sur la non-violence avec les conducteurs de taxi motos et les artistes locaux a été organisée pour distribuer des supports de communication sur la paix à travers les principales rues de la ville d’Anié.

 

De l’Anié Horou Innocent

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »