L’APSFD-TOGO renforce les capacités des responsables des SFD sur les techniques modernes de la Planification et l’élaboration de budget.

0

@Togo24 – ( Kpalimé, le 10 octobre 2019) – Des contrôleurs, des directeurs généraux,  financiers et comptables ainsi que des comptables des systèmes financiers décentralisés (SFD)   venus de toutes les régions économiques du Togo ont entamé ce 9 octobre 2019 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), trois jours de formation sur les techniques modernes de la Planification et l’élaboration de budget dans les SFD, a constaté un journaliste de l’Agence de Presse Togo24.

Initiée par l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo (APSFD TOGO), cette formation vise à positionner le processus budgétaire dans le système d’information du SFD (La procédure budgétaire, l’articulation des différents budgets, les relations avec les processus de planification stratégique).

Elle permettra également aux participants de maitriser la conception des budgets pour établir des prévisions de qualité (la méthode des coûts préétablis ou des coûts standards, élaboration des budgets opérationnels, le budget des frais généraux, le budget des charges de personnel, le budget des investissements, le budget de trésorerie) ;

Il s’agit aussi pour eux de contrôler et d’analyser les performances pour une meilleure réactivité dans la prise de décision (Les fondements du contrôle budgétaire, la construction du budget flexible, analyse des écarts, améliorer la productivité et la rentabilité grâce à l’analyse des écarts, simuler les estimés périodiques et la projection de fin d’année).

A travers cette formation, l’APSFD TOGO entend tout mettre en œuvre pour permettre aux directeurs généraux,  financiers et comptables ainsi que des comptables des systèmes financiers SFD de réussir la mise en place de tableaux de bord pour assurer un pilotage dynamique des activités (Rôle et principe de conception, déterminer les indicateurs d’alerte et d’anticipation, présenter les données de gestion de façon lisible et attractive ) et de mettre l’accent sur les acteurs et leurs responsabilités et le lien entre le suivi budgétaire et suivi des plans d’action opérationnels des SFD.

« Notre rôle, c’est de renforcer les capacités des acteurs des systèmes financiers décentralisés en continu. Nous travaillons avec tous les corps de métiers du secteur et la semaine dernière, c’était avec les comptables et les travaux d’inventaire. Aujourd’hui, c’est le tour des directeurs financiers de travailler sur la planification et le budget pour 2020 », a souligné le Directeur de l’APSFD TOGO Ange Kossivi KETOR.

« Comment on fait le budget ?, quels sont les éléments à prendre en compte dans le budget ? Comment il faut gérer le budget ? Comment il faut gérer la trésorerie ? C’est tout ça la, qu’on va discuter au cours de cette formation », a-t-il précisé.

« C’est important, parce que on ne peut pas faire des dépenses sans des prévisions. Et comment on fait les prévisions ?, Il faut faire les prévisions qui ne soient pas exagérées. Des fois, on fait des prévisions qui sont décalées de la réalité. Ça veut dire que les paramètres des prévisions ne sont pas maitrisés. Il faut maitriser ces paramètres-là afin de faire des prévisions. », a expliqué M. KETOR.

Le Directeur de l’APSFD TOGO a indiqué qu’il attend des participants qu’ils maitrisent les fondamentaux de l’élaboration d’un budget, de la gestion et du suivi budgétaire. Selon lui, quand on ne prévoit pas correctement, on ne fait bien les investissements.

« On veut investir, mais on ne sait pas comment faire pour se projeter dans l’année pour savoir qu’on veut acheter 10 ordinateurs, 20 motos. Si on ne le fait pas, et que c’est en 2020 que quand une moto passe on achète, quand un ordinateur passe, on achète, ce n’est pas de la bonne gestion », a jouté M. KETOR.

« La bonne gestion veut qu’on s’asseye, qu’on fixe les objectifs pour l’année qui vient, qu’on sache ce qu’on va investir, le montant ou le volume de crédit qu’on va sortir au cours de l’année, quel est le montant des salaires à payer, combien de personnes on veut recruter l’année prochaine. Il faut prévoir tout ça. C’est pour ça que nous sommes là. Il faut que les gens maitrisent ces fondamentaux-là, pour que la gestion des institutions de microfinance soit plus simple », a-t-il conclu.

Pendant trois jours, les participants à cet atelier vont plancher sur quatre modules à savoir : « la planification du budget dans les SFD », « la gestion de la trésorerie dans les SFD », « les tableaux de bords : la conception, les caractéristiques, les éléments essentiels », « la planification stratégique, opérationnelle, la modernisation financière.

La formation est assurée par Valère KEGLO (Directeur d’exploitation COOPEC SOLIDARITE / FUCEC – TOGO) et Sory AKUETE (Directeur Gestion de Risque WAGES).

Ce dernier a invité les participants à prêter une oreille attentive afin de profiter au maximum des différentes communications inscrites à l’agenda de cet atelier. Il les a également invités, une fois sur le terrain, à appliquer tous les outils qu’ils vont recevoir au cours de cette formation.

Le Directeur Gestion de Risque WAGES a encouragé les participants qui n’utilisent pas encore ces outils, de les mettre en pratique. Fin

 

 

Jules Komlan ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site web : www.togo24.net

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »