header

Libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO : Un cuisant échec selon le MMLK.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 21 octobre 2019) – Dans une correspondance adressée aux chefs d’Etats de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en date du 19 octobre 2019 et dont une copie est parvenue à la rédaction de l’Agence Togo24, le responsable du Mouvement Martin Luther King (MMLK) Pasteur EDOH Komi, s’interroge s’il est encore nécessaire de détenir un passeport de la CEDEAO ?  

advertisement

advertisement

Selon lui, la libre circulation des personnes et des biens que les chefs d’Etats clament à cor et cris, reste et demeure de pure illusion et de vœux pieux.

Aux frontières de l’espace sous régional : (Togo / Ghana), l’argent  coule à flots, les citoyens appauvris, asphyxiés et victimes  des raquettes des services d’immigration, UN PASSEPORT VIERGE CACHETÉ À 4000F CFA et L’AUTRE PORTANT DES ANCIENS CACHETS TAXÉ À 1000F.

Le Mouvement Martin Luther King invite ces chefs d’Etats, de bien vouloir supprimer le payement de ces frais exorbitants pour lesquels les populations ne cessent de grincer les dents.

 

Voici la correspondance.

Aux frontières de l’espace sous régional : (Togo / Ghana) l’argent  coule à flots, les citoyens appauvris, asphyxiés et victimes  des raquettes des services d’immigration, UN PASSEPORT VIERGE CACHETÉ À 4000F CFA et L’AUTRE PORTANT DES ANCIENS CACHETS TAXÉ À 1000F,

 

Est-il encore nécessaire de détenir un passeport de la CEDEAO ?

 

* BIENTÔT DES JOURNÉES DE PROTESTATION CONTRE LA VIOLATION DE LA LIBERTÉ DE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS AU SEIN DE LA CEDEAO *

 

Messieurs les chefs d’Etat de la CEDEAO

 

La libre circulation des personnes et des biens que vous clamez à cor et cris reste et demeure de pure illusion et de vœux pieux. Malgré plus de 4 décennies d’existence, la CEDEAO n’a guère comblé l’attente des centaines de millions de populations en matière de la libre circulation des personnes et des biens, mission principale de la communauté.  Pour preuve, les tracasseries  récurrentes établies  par les sévices d’immigration  auxquelles les populations sont confrontées  aux  frontières, éloignent sans doute la CEDEAO de sa vision communautaire.

Le Mouvement Martin Luther King comme les populations de l’Espace, constatent avec indignation et consternation que toutes vos bonnes intentions se sont limitées aux discours sans être traduites dans les actes.

Comment comprenez-vous qu’un passeport vierge soit cacheté à la frontière AFLAO pour un citoyen Togolais à 4000f (50 cedis) et tout détenteur  de passeport doit payer au moins 1000f? Où est donc la liberté quand les citoyens sont harcelés et soumis au payement des frais  hors la loi ?

Aussi, les traitements des passagers par les services d’immigration, sont-ils loin de promouvoir les droits de citoyenneté à l’espace communautaire.

Eu égard à ces dérives et défaillances dans la mission première que s’est assignée la CEDEAO, le Mouvement Martin Luther King  vous prie de bien vouloir supprimer le payement de ces frais exorbitants pour lesquels les populations ne cessent de grincer les dents.

Le MMLK propose qu’un prochain sommet des chefs d’État de la CEDEAO  soit convoqué pour repenser le phénomène afin de trouver des solutions durables.

La CEDEAO a du plomb dans l’aile et les dirigeants  que vous êtes , sont interpellés pour améliorer le niveau de vie de vos populations.

Le Mouvement Martin Luther King lance un appel pressant aux femmes et hommes de l’espace ouest Africain à la détermination et à l’engagement pour contrecarrer  les forces du mal qui malmènent notre  destinée commune.

BIENTÔT DES JOURNÉES POUR PROTESTER CONTRE LA VIOLATION DE LA LIBERTÉ DE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS  DANS L’ESPACE CEDEAO

 

Lomé, le 19 octobre 2019

MMLK / la Voix des Sans Voix.

 

 

La rédaction  

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »