header

Est-Mono : le processus de négociation et de gestion des infrastructures au centre d’un atelier à Elavagnon.

0

@Togo24 – (Anié, le 27 octobre 2019) – Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à la Mobilité du Bétail pour un meilleur accès aux ressources et aux marchés en Afrique de l’ouest  (PAMOBARMA-AFD),un atelier de formation des comités de négociation et de gestion des ouvrages agropastoraux sur le processus de négociation et de gestion des infrastructures a été organisé le 24 octobre à Elavagnon dans l’Est-Mono au profit des acteurs de cette préfecture et de celle de l’Anié.                    

advertisement

advertisement

Le programme PAMOBARMA, (l’une des composantes de l’Agence Française de Développement (AFP), a pour objectif général de sécuriser la mobilité des troupeaux et leurs accès aux ressources et aux marchés dans la sous-région Ouest Africaine, grâce à la connaissance partagée des enjeux de la mobilité et du commerce du bétail par les acteurs clés de ladite filière.

Ce programme vise à également de préparer les conditions d’accès aux ressources naturelles et à la mobilité des troupeaux à travers le renforcement des capacités des acteurs clés de la filière au niveau transfrontalière, d’améliorer les conditions de vie des populations agropastorales grâce à la fourniture d’aliments bétail, au balisage des parcours, l’aménagement des équipements marchands et l’accès aux postes vétérinaires transfrontaliers et de consolider la mobilité transfrontalière à travers un encrage inter-collectivités.

Pour le coordonnateur dudit projet, Haalide-Traoré Abdoul Djalilou et l’animateur du programme PAMOBARMA, Éric Adontui, cette formation a pour objectif d’outiller l’ensemble des acteurs sur le processus de négociation et de gestion des ouvrages agropastoraux, la rédaction des procès-verbaux et la pratique du marquage provisoire végétal à la peinture afin de faciliter la compréhension du processus et d’assurer la mise en œuvre harmonieuse des ouvrages qui seront acceptés par tous, gage d’une transhumance apaisée, très important pour le développement de cette filière.

Selon eux, cette formation concerne plus les acteurs du couloir d’environ 45 km, d’un site de pâture et de deux mares d’eau réalisées dans les villages de Dapaong-copé et de Gbagbadjakou dans l’Est-Mno.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le préfet de l’Est-Mono,  Biteniwé Kuma qui a remercié les responsables du programme PAMOBARMA et de l’Agence Française de Développement pour cette initiative qui vient soutenir les objectifs du PND du chef de l’État.

Il avait à ses côtés, le représentant du directeur préfectoral de l’agriculture et de la production animale et halieutique de l’Est-Mono, Kombaté Damintote et de son collègue de l’environnement et des ressources forestières.

À la fin des travaux, les participants à cet atelier ont suivis sur le terrain le processus de marquage provisoire des pistes à bétail.

De retour à Anié, Innocent HOROU

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »