header

Atakpamé : Des femmes élues conseillères des cinq régions du Togo outillées sur le leadership politique.

0

@Togo24 – (Atakpamé, le 7 novembre2019) – Une vingtaine de femmes et jeunes filles des partis politiques et organisations de la société civile élues conseillères des cinq régions du Togo, ont été outillées sur le leadership politique lors d’un atelier tenu du 5 au 6 novembre dernier à Atakpamé (environ 165 Km au nord de Lomé), a constaté le correspondant de l’Agence de presse Togo24 dans la région.

advertisement

advertisement

Objectif : contribuer au renforcement de capacité des femmes et jeunes filles élues conseillères pour une gouvernance de qualité et un développement inclusif de leurs communautés.

Initiée par le Groupe de réflexion et d’action Femme Démocratie et Développement (GF2D), cette rencontre qui a bénéficié de l’accompagnement de la Fondation Hanns Seidel, s’inscrit dans le cadre du projet Académique de Formation des Femmes et Jeunes Filles en leadership politique.

Pendant les 2 jours, les participantes ont approfondi leurs connaissances sur les thématiques relatives :  au femme et gouvernance locale ; la gestion communale ; le budget participatif sensible au genre ; le contrôle citoyen de l’action politique.

« Je peux vous rassurer que nous au GF2D, nous serons tellement ravies honorées de composer avec vous sur les questions d’égalité de genre dans vos différentes communes »,   a rassuré la secrétaire générale de la GF2D, Mme, Michelle AGUEY.

Elle a réitéré  la disponibilité et l’engagement de la GF3D à accompagner ces élus locaux pour la prise en compte des questions sexospécifiques dans les plans de développement communaux, pour que dit-elle « personne ne soit laissé de côté, pour que les communes puissent constituer des exemples pilotes en matière d’efforts pour l’atteinte des ODD,  notamment l’ODD5 »

Pour le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh, l’absence de femmes dans la vie publique et politique continue de prendre des proportions inquiétantes dans nos communautés, sur les lieux de travail, les marchés, dans les écoles et les universités.

« Ainsi donc, leur impact dans la vie publique, politique, social et leur représentation au sein des instances de décision du pays restent insignifiants, mais pourtant les femmes représentent la majorité de la population », a-t-il indiqué.

« Elles ont un rôle essentiel à jouer à tous les niveaux, pour assurer leur jouissance. Il faut une meilleure participation des femmes à la vie publique »,  a ajouté le préfet.

 

De retour à Anié, Innocent HOROU

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »