header

La campagne nationale de formation et de sensibilisation des conseillers municipaux sur les valeurs civiques et citoyennes officiellement lancée à Kpalimé

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 8 novembre 2018) – Le ministre de la communication, des sports et de l’éducation à la citoyenneté et au civisme Katari FOLI-BAZI a procédé le vendredi 8 novembre 2019 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), au lancement officiel de la campagne nationale de formation et de sensibilisation des conseillers municipaux sur les valeurs civiques et citoyennes a constaté un journaliste de l’Agence de presse Togo24.

advertisement

advertisement

M. Katari FOLI – BAZI avait à ses côtés, son secrétaire général Me TINAKA Kossi, le préfet de Kloto Bertin ASSAN, le maire de la commune de Kloto 1 Winny DOGBATSE. Des autorités politiques, administratives, religieuses, militaires, traditionnelles ainsi des conseillers municipaux nouvellement élus  étaient également présents à cette cérémonie.

Placée sous le thème : « Rôle des élus locaux dans l’enracinement des valeurs civiques et citoyennes », cette campagne nationale de formation a pour objectif de faire des élus locaux, de véritables canaux de transmission des valeurs civiques et citoyennes.

Il s’agit de les outiller avec les notions du civisme et de la citoyenneté, d’apporter des précisions sur les concepts des valeurs civiques et citoyennes puis de les entretenir sur leur rôle dans l’enracinement des valeurs civiques et citoyennes dans leurs localités respectives.

Au Togo, l’on assiste à certains moments, selon le ministre chargé de la citoyenneté et au civisme, à des dérives caractérisés par la désobéissance à l’autorité, le non-respect des institutions de la république, (…), la faible participation citoyenne.

Pour ce faire, a-t-il souligné, le gouvernement s’est doté d’une politique de formation civique et d’éducation à la citoyenneté, dont le but est d’amener le citoyen togolais à s’approprier et à vivre les valeurs républicaines à travers une citoyenneté active en vue de sa pleine participation au développement humain durable, conformément à la volonté du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé de faire du Togo, une nation moderne, forte, unie et prospère.

« C’est pourquoi une action de formation en leur direction d’avère indispensable pour les outiller, afin de leur permettre d’intégrer dans leurs comportements, actions, messages et rapports avec leurs populations, les valeurs civiques et citoyennes, particulièrement, dans le contexte actuel de décentralisation, pour une réelle contribution de tous les citoyens à la réalisation du plan national de développement », a précisé M. FOLI-BAZI.   

« Nous devons aimer notre pays, nous devons le chérir et surtout nous sentir fier d’être togolais. Les conseillers municipaux représentent les collectivités territoriales et sont élus dans le but d’agir pour l’intérêt général. Leur élection dans notre pays ouvre une nouvelle page de notre histoire, plus tournée vers le progrès dont les signes tangibles sont visibles comme l’attestent si bien les différentes institutions dans leur classement récent », a-t-il indiqué.     

Le ministre FOLI BAZI Katari en blanc (au milieu)
Le ministre FOLI BAZI Katari en blanc (au milieu)

« Après l’époque révolue des délégations spéciales, une nouvelle ère, réformiste, plus adaptée aux exigences de la démocratie s’ouvre pour la gestion de nos collectivités locales. Pour ce faire, la formation au civisme et à la citoyenneté s’avère très nécessaire pour asseoir les bases d’une gestion saine propice à une cohésion durable indispensable au vivre-ensemble, afin de baliser les voies d’une émergence harmonieuse dans l’intérêt de tous les citoyens », a ajouté le ministre.   

Il a saisi l’opportunité pour inviter tous les élus locaux à répondre tous à ce rendez-vous citoyen et à prendre part aux séances de formation en vue d’en tirer le meilleur parti pour la réussite de leur mission en tant qu’acteurs-clés de la gouvernance locale.

« Ils ont le devoir de contribuer à asseoir par tous les moyens légaux, dans leurs milieux respectifs, les valeurs citoyennes surtout celles propices à la culture de la paix. En outre, les élus locaux doivent relayer sur le terrain les actions de l’Etat en la matière, afin de permettre aux populations, au niveau local, de se les approprier et de les vivre véritablement », a-t-il poursuivi.

Pour le ministre, il leur incombe, non seulement de veiller au respect des valeurs civiques et citoyennes, mais aussi et surtout de montrer l’exemple à travers leur vie quotidienne afin de réduire dans leurs localités respectives, les actes d’incivisme préjudiciables au vivre ensemble.

Il a enfin souhaité que ces séances de formation qui démarrent le 11 novembre prochain, et qui vont couvrir toute l’étendue du territoire national, portent, grâce aux diverses et pertinentes contributions des élus locaux, les fruits escomptés, afin dit-il de « faire de la formation civique et de l’éducation à la citoyenneté, un levier d’émergence d’un nouveau type de citoyen capable d’apporter sa pierre à la réalisation du plan national de développement. Fin

 

Mensah ASSOGBAGUE 

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »