header

Règles d’éthique et de déontologie : Des magistrats et des auxiliaires de justice en conclave à Kpalimé.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 11 novembre 2019) – Le Garde des Sceaux, le ministre de la justice Kokouvi Pius AGBETOMEY a présidé le 11 novembre 2019 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), la cérémonie d’ouverture d’un séminaire atelier sur l’éthique et la déontologie des magistrats et auxiliaires de justice, a constaté un journaliste de l’Agence de presse Togo24.

advertisement

advertisement

M. AGBATOMEY avait à ses côtés, Bertin Koku ASSAN (le préfet de Kloto), et Mme Epiphanie Meteteiton HOUMEY-EKLU-KOEVANU (la Représentante du représentant résident du P NUD au Togo).

Initié par le ministère de la justice, à travers la direction des affaires civiles, sociales et commerciales (DACSC), avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), cet atelier s’inscrit dans le cadre de la modernisation de la justice, engagé par l’Etat togolais depuis quelques années.

Cet atelier vise à assurer une meilleure administration de la justice respectant les droits du justiciable et du citoyen dans le processus de consolidation de l’Etat de droit.

Le Garde des Sceaux, le ministre de la justice a remercié le PNUD pour son appui multiforme dans le cadre de la modernisation de la justice au Togo.

« Vous accomplissez des missions qui vous sont confiées soit par la loi, soit par des décisions de justice. Le rayonnement de vos institutions passe nécessairement par la recherche accrue de l’excellence dans  vos prestations et la discipline dans vos professions, gages de professionnalisme. Cette discipline passe par le respect des règles d’éthique et de déontologie », a déclaré le Garde des Sceaux, le ministre de la justice Kokouvi Pius AGBETOMEY.

« Malheureusement, le nombre sans cesse croissant des plaintes des justiciables à vos endroits relativement aux mauvaises pratiques surtout dans les affaires foncières et successorales, démontre à suffisance des manquements graves portant atteinte à l’exercice diligente et vertueuse de vos fonctions », a-t-il relevé, ajoutant que « des conflits de leadership au sein  de certains corps ternissent l’image noblesse de vos différentes professions ».

M. AGBETOMEY a exhorté les différents acteurs de la justice à user les vertus de la rigueur et de la discipline dans leurs actions quotidiennes.

Pour lui, la discipline induit que les acteurs de la justice traitent leurs dossiers avec honnêteté, intégrité et crainte de Dieu, ayant le souci constant de satisfaire le client ou le justiciable, tandis que la rigueur dans leurs prestations induit qu’ils offrent aux clients ou justiciables, des services de qualité.

Soulignons que six communications sont prévues au menu de l’agenda de cet atelier à savoir :

  • La présentation de la DACSC
  • La présentation des règles de déontologie des magistrats et celle des avocats et des notaires
  • La présentation des règles de déontologie des huissiers de justice et celle des commissaires-priseurs.

 

(Nous y reviendrons)

 

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  // 99313108

E-mail: info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »