header

Kpalimé : Le CRS Togo, le CEJP et la jeunesse de Kloto ont célébré la cohésion sociale

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 25 novembre 2019) – Après la formation de 126 jeunes et femmes puis de 31 leaders communautaires de Kpalimé, Catholic Relief Services (CRS TOGO), le Conseil Episcopal Justice et Paix (CEJP) et la jeunesse de la préfecture de Kloto, ont célébré samedi dernier la cohésion sociale à travers des activités sportives, culturelles et artistiques. Un match de football a opposé pour la catégorie fille, le Lycée de Kpodji à la Jeunesse Espoir Cohésion sociale, tandis que pour la catégorie homme, Tolérance FC a affronté Vivre Ensemble.

advertisement

advertisement

 Ces activités sportives, culturelles et artistiques, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé « Plateforme de Dialogue Communautaire pour la Cohésion Sociale », mis en œuvre par CRS TOGO et CEJP et financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ce projet vise à soutenir et à habiliter les femmes et les jeunes, ainsi que les leaders communautaires des villes de Mango, Sokodé et Kpalimé, à réaliser leur potentiel, à transcender leurs différences et à œuvrer ensemble à la promotion du bien commun de leur communauté.

Pour passer le message, CRS TOGO et CEJP a regroupé des jeunes issus de différents groupes ethniques, politiques, religieux, socioéconomiques pour former une équipe masculine et féminine. La même chose pour les leaders communautaires issus des différents partis politiques, religieux, culturels, socioéconomique, autour d’un tournoi de football, sur le terrain du CEG de Kpodji.

Ces activités sportives ont été agrémentées par des animations folkloriques et des prestations des artistes sur la cohésion sociale.

« Nous savons tous que le football nous rassemble et chaque fois qu’il y a match, on oublie nos divergences, nos appartenances politiques, ethniques et religieuses. On a qu’un seul objectif : la victoire de l’équipe que nous soutenons. C’est ce qui nous a motivé à organiser cette activité sportive dans le programme de ce projet », a déclaré le Superviseur du projet à Kpalimé Antoine ABOTSI.

« Nous avons tous vu la joie qui a animé les différents acteurs au tour de ces deux matchs et nous espérons que cela va continuer et ne va pas s’arrêter seulement au niveau du terrain de jeu », a-t-il souhaité.

Le Superviseur du projet à Kpalimé Antoine ABOTSI a invité la population de Kpalimé surtout la jeunesse, à cultiver le vivre-ensemble, l’acceptation de l’autre, gages de développement.

Il a par ailleurs invité les uns et les autres à mettre en pratique cette notion de cohésion sociale dans leur vécu quotidien, afin que a-t-il ajouté, « cela puisse porter des fruits pour que d’ici 5 ans, nous puissions développer la ville de Kpalimé ».

Pour y arriver selon M. ABOTSI, il faut que nous soyons ensemble. Pendant les pauses des deux matchs, le Superviseur du projet à Kpalimé a sensibilisé l’assistance sur l’importance et les valeurs du vivre ensemble, et de la cohésion sociale. Une sensibilisation appuyée par des scènes de sketchs et de chansons musicales.

Soulignons que des autorités locales dont le préfet de Kloto, le premier adjoint au maire de Kloto 1 Akpotsui Prosper, des responsables des organisations de la société civile  ont pris part à cette activité sportive, à la fin de laquelle des prix ont été remis aux différents acteurs.

La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »