header

dans l’Ogou : Le député AMETODJI Michel et Mme KOUIGAN Yawa appellent à une forte mobilisation

0

@Togo24- (Atakpamé, le 01 décembre 2019)- Le député AMETODJI Michel et le Maire de la commune de l’ Ogou 1, Mme KOUIGAN Yawa Ahofa ont effectué le samedi 30 novembre 2019, une tournée dans les marchés et les Centres de Recensements et de Votes, au cours de laquelle, ils ont invité la population en âge de voter, à sortir massivement pour aller se faire recenser, en vue des prochaines élections présidentielles.

advertisement

advertisement

Ils étaient accompagnés des cadres de l’Ogou, dont le conseiller AMETODJI Hilaire et M. SEYIDOU.

Ils se sont rendus successivement dans le marché de céréale  d’Akpessemé, le marché de fuit d’Agbonou total et Sahélien, dans les CRV de l’ENS, EPP Agbonou CEET, EPP Sada et dans les localités de Matekpo et Boko dans la préfecture de l’Ogou.

Partout où la délégation est passée, le Maire de la commune Ogou 1, Mme, KOUIGAN Yawa Ahofa s’est réjoui du fait que, les bureaux sont ouverts, les kits sont en place et les OPS  travaillent normalement. Elle a salué la mobilisation et invité la population à sortir massivement pour la révision des listes électorales afin d’obtenir leur carte d’électeur.

Le député AMETODJI Michel a de son côté, salué les files d’attentes qui selon lui « les rassures ». Il a également  félicité la population pour cette mobilisation. Il a exhorté la population à l’unité, au vivre ensemble et à la réconciliation.

Démarrées le 29 novembre dernier, les opérations de révisions de listes électorales prennent fin ce dimanche sur l’ensemble du territoire national ainsi que dans les pays étrangers retenus pour le vote des togolais de l’extérieur.

La Cour constitutionnelle avait appelé à organiser la prochaine élection présidentielle entre le 19 février et le 5 mars en 2020.

Le prochain scrutin pour l’élection présidentielle « doit être ouvert sur convocation du corps électoral au plus tôt le 19 février 2020 et au plus tard le 5 mars 2020 », indique le communiqué signé par le président de la Cour constitutionnelle, Aboudou Assouma.

M. Assouma avait rappelé que le mandat de l’actuel chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a « débuté le 4 mai 2015, date de prestation de serment, et prend fin le 3 mai 2020 », soulignant que le scrutin présidentiel est ouvert 75 jours au plus tôt et 60 jours au plus tard avant la fin du mandat présidentiel en cours.

D’Atakpamé, Akouvi DEDGEDJI  // La rédaction

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »