header

AGOU : Des Journées Portes Ouvertes sur les changements climatiques et le développement local organisées par Inadès Formation Togo.

0

@Togo24 – (Gadzéfé, le 9 décembre 2019) – L’Institut Africain pour le Développement Economique et Social – Centre Africain de formation (Inades-Formation), une ONG de développement spécialisée dans la formation et l’appui-accompagnement, a organisé les 5 et 6 décembre 2019 à Gadzefe (environ 105 km au nord de Lomé), dans la commune d’Agou 1, des journées portes ouvertes sur les changements climatiques et le développement local à Agou, a constaté un journaliste de l’Agence de presse Togo24.       

advertisement

advertisement

Le Togo, comme la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest, est confronté au phénomène du changement climatique, ainsi qu’à de nombreux problèmes environnementaux, et est classé parmi les pays les plus vulnérables au monde. L’environnement physique, la variabilité climatique et ses effets sur les écosystèmes et les populations sont décrites dans plusieurs documents stratégiques, dont les trois Communications Nationales du Togo sur le changement climatique soumis par le pays au secrétariat de la CCNUCC (2008, 2011 et 2015), la Contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) élaborée pour la COP21 en 2015 et à mettre en œuvre sur la période 2020-2030, le Plan national d’adaptation aux changements climatiques de 2016, le premier rapport biennal actualisé sur le changement climatique de 2017, etc.

Il ressort de l’analyse de ces documents que tous les secteurs de développement dont le secteur forestier sont touchés par les effets des changements climatiques.

C’est au vue de ces analyses que ces journées portes ouvertes sur les changements climatiques et le développement local ont été organisées, dans l’optique d’informer le grand public et surtout d’amener toute la population de la préfecture d’Agou du projet à une meilleure appropriation de l’enjeu de ce projet au-delà même des cantons et village cibles du projet, des actions d’Information, Education et Communication (IEC) sur les Changements Climatiques et à établir le lien entre  bref à une prise de conscience sur les Changements Climatiques.

Le projet a pour objectif général de contribuer au renforcement de la résilience des communautés face au changement climatique à travers le transfert de connaissances et le développement des technologies d’adaptations.

De façon spécifique, le projet se propose de :

  • renforcer les capacités des acteurs par des formations spécifiques sur la restauration des écosystèmes fragiles de montagnes, des cours d’eau et en économie/efficacité énergétique ;
  • accompagner les communautés locales dans le développement des actions concrètes innovantes d’adaptation au changement climatique.

Pour Alexandre PITASSA (Assistant technique à Inades Formation Togo sur le Projet Communautés Résilientes aux changements climatiques à Agou), ces journées portes ouvertes sont organisées pour informer, éduquer les populations sur les effets néfastes du changement climatique.

« Aujourd’hui, les changements climatiques sont les grands fléaux que le monde n’ait jamais connu. L’idée, c’est de sensibiliser les gens, permettre à ce que tout le monde ait accès à l’information, afin qu’on puisse s’adapter », a souligné Alexandre PITASSA.

Selon lui, le thème de ces journées portes ouvertes est d’une importance capitale d’autant plus qu’aujourd’hui, le développement passera d’une manière ou d’une autre toujours par nos communautés, et donc à localement.

« Il s’avère nécessaire d’outiller les communautés, les Comités villageois de développement, les CCD, les commerçantes, les agriculteurs pour que chacun et chacune comprennent ce que c’est que le changement climatique et savoir que dans tout ce que nous faisons, nous sommes obligés de prendre en compte les changements climatiques. Si nous ne sommes pas informés, nous allons toujours continuer par faire la même  chose et nous allons avoir les mêmes résultats qui ne nous amènent pas loin », a expliqué M. PITASSA.

Les bénéficiaires directs du projet sont constitués des organisations locales de développement, notamment les Comités villageois et cantonaux de développement (CVD / CCD), les organisations de producteurs agricoles (OP), les exploitants du bois (les scieurs et les carbonisateurs) et les pépiniéristes des essences fruitières et/ou forestières de la zone du projet.

Le nombre total des bénéficiaires de ce projet est de 1284 personnes dont 455 femmes (35%). Les bénéficiaires indirects sont les membres des familles des ménages ayant reçu les appuis directs et les populations de la zone du projet estimées à environ 160 780 habitants selon le dernier recensement de la population et des habitats de 2010.

Le projet est exécuté dans deux (2) des douze 12 préfectures de la région des plateaux, dont la préfecture d’Agou.  Plus précisément, le projet se déroulera dans quatre (4) cantons de la préfecture d’Agou qui sont : Gadja, Agou Nyogbo, Nyogbo-Agbetiko, Atigbé.

Le Lt TCHOYOLE Kpanté (Directeur préfectoral de l’environnement Agou), a pour sa part exhorté les populations d’Agou à mettre en œuvre les nouvelles pratiques enseignées afin de lutter efficacement contre les changements climatiques dans la préfecture.

Le maire adjoint de la commune d’Agou 1 Yovo Yao DOGBE a de son côté indiqué que le changement climatique fait partie des principaux maux que traverse toutes les nations du monde et toutes les approches de solutions pour freiner ce phénomène sera la bienvenue au Togo en général et dans la préfecture d’Agou en particulier.

Il a invité les populations d’Agou à mettre en pratique toutes les instructions qui ont été données et de jouer un rôle de porteur d’information au reste de la population.

Dans la mise en œuvre de ce projet, plusieurs activités ont été menées notamment des émissions radios sur (VGK Kpalimé, (RVA Agou et RVP Danyi) qui ont permis de toucher un grand public dans les efforts de sensibilisation sur les enjeux du Changement Climatique, des projections de films documentaires sur les Changements Climatiques pour un changement de comportement sur la place publique de chaque chef-lieu de préfecture et une caravane d’Agou à Kpélé et de Kpélé à Agou.

D’autres activités telles que le processus de fabrication du Bio-charbon et la cuisson avec cette énergie, l’exposition des  livrets sur les thématiques environnementales, l’organisation d’une compétition de jeux questions réponses doté de prix sur les changements climatiques avec les élevés des différents lycées de chaque préfecture, et d’une table ronde des différents acteurs de développement sur les efforts qui restent à faire en matière de gestion environnementale.

Créé en 1972, Inades-Formation Togo fait partie du réseau Inades-Formation International qui est présent dans dix (10) pays de l’Afrique. L’institution a signé un accord de coopération technique avec l’Etat togolais le 23 janvier 1987 et est reconnue comme Association nationale le 26 février 2004. Elle a renouvelé son accord Programme avec le Gouvernement Togolais.

L’un des axes d’intervention d’Inades-Formation Togo est de contribuer à la consolidation de la société civile rurale pour un développement local durable. C’est pour assurer cette fonction importante qu’Inades-Formation Togo développe des actions au profit des acteurs locaux et portées par ceux-ci. C’est le cas du « Projet Communautés Résilientes aux changements climatiques (CRCC) dans les préfectures d’Agou et de Kpélé au Togo »

 

 

De Gadzefe, Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info :+ 228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »