header

Kpalimé: Deux (02) élèves du Lycée de Kpodzi décédés.

0

@Togo24 – (Kpalimé, le 4 février 2020) – Depuis quelques jours, des informations (audio et visuelle) faisant état des décès en cascade des jeunes élèves de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) liés au porte- monnaie magique circulent sur les réseaux sociaux notamment sur whatsapp. Ces informations sont relayées par certains médias (presse en ligne et radios).
Elles font état de cinq (05) élèves déjà décédés et 10 autres élèves dans un état critique admis au Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Kpalimé.

advertisement

advertisement

Selon ces informations, -relayées  par plusieurs journaux-, ces élèves auraient bénéficier des services d’un marabout avec qui ils ont signé un pacte. Ils reçoivent une somme de 100 000FCFA par jour soit par mobile money, soit par tout autre moyen, une somme qu’ils devront dépense entièrement dans les 24 heures. Dans les rues, sur les territoires, dans les voitures et bus, dans les bars et buvettes, dans les services et bureaux, les marchés, écoles, etc, tout le monde ne fait que parler de ce phénomène.

Fakenews ou vérité ?

La rédaction de l’Agence Togo24 a mené des enquêtes et investigations le 5 février dernier pour situer l’opinion nationale et internationale sur le sujet.

Interrogé sur le dossier, le proviseur du lycée du Lycée de Kpodzi a précisé que c’est deux élèves qui étaient décédés dans son établissement scolaire et non cinq comme le prétendent beaucoup de personnes.

Selon lui, ces élèves étaient décédés entre le 10 janvier et le 27 janvier dernier.

Il s’agit de : APELI Renaud (élève en classe Seconde A4-3), décédé le 10 janvier 2020 et enterré le 25 janvier 2020.

Le proviseur a indiqué que APELI Renaud était présent à l’école dans la dernière semaine avant les congés de Noel et de Nouvel an. Il a précisé que la rentrée du second semestre avait débuté le 6 janvier dernier et ce n’est le 10 janvier 2020 qu’il a appris son décès.

Le second élève décédé a ajouté le proviseur est Messan Folly Isaac Mawufemon (élève en classe TA4 – 2), décédé le 27 janvier 2020 et enterré le 1er février dernier.

Le proviseur a affirmé que Messan Folly Isaac Mawufemon était présent à l’école le 27 janvier dernier dans la matinée en bonne santé et qu’il était rentré à la maison avant 12 heure.

Selon les informations que les parents de cet élève lui auraient données, arrivé à la maison, l’élève a même fait la cuisine ce midi, mangé avec sa sœur. Ensuite il est allé au toilette où il est décédé.

Une information confirmée par le père adoptif de Folly DOGBE-TSOGBE Koffi, qui a souligné que son fils est décédé dans les toilettes 2 heures de temps bien avant qu’il ne soit au coutant et que c’est lui-même qui était allé prendre le corps dans les toilettes, après que la petite sœur de Folly est venue l’informé.

« Nous avons amené le corps à l’hôpital de Kpalimé afin que les médecins s’occupent de lui, mais ils nous ont fait savoir qu’il était mort depuis », a confié DOGBE-TSOGBE Koffi à Togo24.

Ce dernier était encore sous le choc et sidéré lorsqu’il a appris que les informations qui circulent sur les réseaux sociaux, relatifs aux décès des élèves à Kpalimé sont liés à l’histoire de porte-monnaie magique.

Abordant ce sujet, il a précisé que le décès de son fils Folly n’est pas lié à ce phénomène de porte-monnaie magique.

Dans une émission synchronisée sur les radios privées de la ville de Kpalime, le Directeur préfectoral de la Santé de Kloto a affirmé que Apeli Renaud est décédé des suites d’une blessure qu’il aurait eue lors d’un match de football d’interclasse.

Selon lui, le pied de l’élève s’est considérablement enflé et Il a été évacué au CHP de Kpalilme, pour une opération chirurgicale. Et c’est à la suite de l’opération qu’il aurait a rendu l’âme.

 »Apeli Renaud était arrivé au CHP de Kpalime dans un état d’infection très aggravé. La prise en charge a été faite, mais malheureusement, il n’a pas survécu. Puisque l’infection était déjà très avancée », a expliqué le Directeur du CHP de Kpalime Dr Fiawoo Mawuto dans une interview accordée aux journalistes.

Dr Fiawoo a apporté un démenti catégorique qui fait état de l’admission de 10 autres élèves souffrant qui seraient dans un état critique dans son hôpital.

Au sujet du second élevé décédé, le directeur de l’hôpital de Kpalime a laissé entendre que :  » Nous avons constaté que l’enfant était décédé avant qu’on ne l’admette. Donc, on a juste confirmé le diagnostic de décès aux patents ».

Soulignons qu’on a enregistré un troisième décès, celui d’un enseignant volontaire dans une école de Kpalime, qui fut un ancien élève du lycée de Kpodzi.

Mensah ASSOGBAGUE
Togo24, le pari du professionnalisme
Info: +228 90724740 // 99313108
E-mail: info@togo24.net
Site Web: www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »