header

Kloto1 : Des leaders communautaires, des jeunes et des femmes, engagés pour la cohésion sociale à Kpalimé.

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 19 mars 2020) – Des leaders communautaires, des femmes et des jeunes de cinq quartiers de la commune de Kloto1 ont bouclé ce mercredi 18 mars 2020 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), trois jours de formation sur la cohésion sociale. Après trois jours de travaux, ils ont pris des engagements, et se sont fixés des objectifs et des visions qui leur permettront de promouvoir et de valoriser la notion de la cohésion sociale dans la commune de Kloto1, a constaté un journaliste de l’Agence de presse Togo24.

advertisement

advertisement

Initiée par Catholic Relief Services (CRS-Togo) et le Conseil Épiscopal Justice et Paix (CEJP), cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Plateforme de Dialogue Communautaire pour La Cohésion Sociale, financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Le présent projet vise à soutenir et habiliter les femmes et les jeunes, ainsi que les Leaders communautaires de Mango, Sokode et Kpalime à réaliser leur potentiel, à transcender leurs différences et à œuvrer ensemble à la promotion du bien commun de leur communauté.

Après avoir reçu une bonne dose de connaissance sur la notion de cohésion sociale dans sa généralité, les participants à cette formation, ont à la fin dressé un tableau luisant de la ville de Kpalimé à l’horizon 2025.

D’ici 5 ans, ils rêvent de voir Kloto1 devenir une commune paradisiaque et touristique, où régneront la légalité entre les habitants, le vivre ensemble, le respect des autres, le partage équitable des richesses, et où les valeurs citoyennes sont ancrées dans les mœurs pour un développement intégral.

A la fin de la formation, Nyakou Doh (représentant du chef canton d’Agomé Kpalimé), a remercié le CRS TOGO et le CEJP pour cette initiative, qui selon lui d’apporter un plus dans l’effectivité de la cohésion sociale à Kpalimé.

Le Père Valery ETSE a pour sa part invité les participants à cette formation, à mettre en application les connaissances reçues au cours de cette formation.

Le Superviseur du projet Cohésion Sociale à Kpalimé, Abotsi Komi Edem, a de son côté, exhorté les participants de restituer les connaissances acquises au cours de cette formation aux autres habitants de leurs collectivités, pour que  « les autres soient contaminer de façon positive par la cohésion sociale », a-t-il souligné.

« Nous espérons que dans les jours et semaines à venir, il y aura la paix, le vivre ensemble, la tolérance, le pardon, l’harmonie dans ces quartiers », a souhaité M. ABOTSI.

Soulignons que les participants ont à la fin de cette formation, animé des séances de sketchs pour illustrer la notion de cohésion sociale dans les communautés.

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740  // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »