header

Togo – Covid19 : Les circonstances de déclaration de l’état d’urgence et sa mise en œuvre expliquées aux élus du peuple.

0

©Togo24 – (Lomé, le 11 avril 2020) – Les circonstances et les conditions de la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété le 1er avril dernier par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus au Togo, ont été expliquées ce vendredi aux élus du peuple par le Premier ministre Komi Sélom Klassou.  C’était au cours de la 5ème séance plénière de la première session ordinaire de l’année présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Chantal Yawa Djigbodi Tsègan.

advertisement

advertisement

A l’occasion Komi Sélom Klassou (Chef du gouvernement) a présenté une communication aux députés sur les circonstances de déclaration de l’état d’urgence au Togo et sa mise en œuvre et répondu à plusieurs préoccupations de ceux-ci sur les questions liées au programme baptisé Novissi et ses bénéficiaires et autres.   

Le Président de la République Gnassingbé a décrété le 1er avril dernier, l’état d’urgence sanitaire au Togo avec un couvre-feu dans le Grand Lomé étendu à la préfecture de Tchaoudjo depuis le 08 avril 2020 et d’importantes mesures économiques et sociales pour soutenir les couches les plus vulnérables et surtout celles affectées par la crise sanitaire. 

« De telles mesure imposent à l’Assemblée nationale, de se réunir pour obtenir de la part du gouvernement des éclaircissements nécessaires conformément aux dispositions de l’article 94 de la Constitution. Une occasion pour le gouvernement de faire une communication sur les circonstances ayant prévalu lors de la déclaration de l’État d’urgence et également de communiquer sur les conditions de la mise en œuvre de la loi » a déclaré Komi Sélom Klassou. 

Cette démarche selon le premier ministre, est conforme à l’engagement pris par le gouvernement, lors du vote de la loi d’habilitation, de permettre à l’assemblée nationale d’exercer son droit de contrôle durant la période d’habilitation et d’informer régulièrement la représentation nationale sur toutes les mesures prises en application de ladite loi.  

“ C’est donc, pour respecter les dispositions de la constitution et donner toujours un cadre légal à toutes les mesures prises pour lutter contre le covid19 d’une part, et pour expliquer aux députés les fondements de cette mesure exceptionnelle prise par le chef de l’Etat d’autre part, que le gouvernement s’est invité aujourd’hui à l’hémicycle” a expliqué M. KLASSOU. 

Ce dernier a réitéré d’une part la gratitude du gouvernement à la présidente de l’Assemblée nationale pour le soutien de son institution et a rassuré d’autre part la disponibilité du gouvernement, à répondre aux questions des députés et apporter des éclaircissements à leurs préoccupations, mais aussi à écouter et à prendre en compte leurs suggestions dans le cadre de la lutte contre le Covid19.  

Le programme NOVISSI a également été abordé par le premier ministre au cours de cette séance d’explication. Ce programme consiste en un transfert monétaire mensuel compris entre 10 500 et 20 000 FCFA à des citoyens sérieusement touchés par les mesures restrictives. La moitié de cet accompagnement sera versé aux bénéficiaires respectifs chaque deux semaines. 

« La pédagogie aujourd’hui c’est d’expliquer aussi les raisons de ce soutien du gouvernement et d’inviter les populations à faire véritablement ce sacrifice. C’est vrai que l’appui financier ne couvrirait pas totalement les dépenses mais c’est un effort fait par le gouvernement pour encourager les populations à une période de confinement partiel, ce qui va nous permettre de réduire les contacts, les déplacements et nous permettre d’endiguer la progression de ce virus “, a pour sa part souligné Mme Yawa Djigbodi TSEGAN.  

Cette dernière a salué cette initiative du gouvernement et encouragé les uns et les autres à faire preuve d’un sens de sacrifice pour qu’a-t-elle ajouté “ nous puissions ensemble nous astreindre à toutes les mesures prises, les gestes barrières en l’occurrence… pour qu’ensemble nous puissions venir à bout de cette situation exceptionnelle que vit le monde entier et que vit aussi notre pays le Togo ”. 

La présidente de l’Assemblée nationale a rassuré l’assistance que la représentation nationale et le gouvernement trouveront un canevas pour maintenir un contact régulier, un cadre de discussions pour qu’éventuellement “ toutes les préoccupations des honorables députés puissent nous être communiquées et que nous trouvions des canaux appropriés pour nous approcher du gouvernement et servir de relais pour leur retourner les réponses en cas de besoin ”. 

Elle a indiqué la séance d’information de ce jour ne met pas fin au dialogue permanent avec le gouvernement dans la mise en œuvre des mesures urgentes et fortes qu’il va devoir prendre dans le cadre de la loi d’habilitation.  

Mme TSEGAN a par ailleurs réitéré la disponibilité et l’engagement des députés qui vont servir de relais et permettre de maintenir un dialogue permanent avec l’Exécutif dans leur mission de contrôle de l’action gouvernementale.  

Le gouvernement et la représentation nationale se sont accordés à tenir régulièrement d’autres séances d’informations au fur et à mesure que la situation évolue. 

 

La rédaction 

Togo24, le pari du professionnalisme 

Info : +228 90724740 // 99313108  

E-mail : info@togo24.net  

Site Web : www.togo24.net  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »