header

Togo – Covid-19 : « J’ai craqué, j’ai fini par écrire aux Dg togocel et Moov. Eux aussi, s’ils réduisent un peu leur tarif là, ça va faire quoi ? Abawé » Gerry Komandega TAAMA

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 20 mai 2020) – Gerry Komandega TAAMA, Député à l’Assemblée Nationale (Président du parti politique Nouvel Engagement Togolais, NET) s’est engagé résolument à protéger les populations togolaises et à lutter contre la propagation de la pandémie de la Coronavirus (Covid-19), qui depuis décembre 2019, continue de faire des victimes dans les grandes puissances et dans les pays en développement dont le Togo.

advertisement

advertisement

Depuis quelques mois, le Président du groupe parlementaire NET-PDP mène des actions en faveur de la population togolaise dans le cadre de la lutter contre la Covid-19. L’homme politique a offert des matériels de protection notamment des caches nez, des kits alimentaires etc aux populations. Il a également sensibilisé ces dernières sur l’observation des gestes barrières et l’importance et la nécessité du port obligatoire des masques.

Soucieux du bien-être et de l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses concitoyens, Gerry Komandega TAAMA a adressé le 19 mai 2020, une correspondance ouverte aux Directeurs généraux de Togocel et de Moov. Ayant pour objet : Accompagnement social contre la pandémie au coronavirus, cette correspondance vise à faire un plaidoyer auprès des responsables de ces deux sociétés de téléphonie mobile pour une réduction des tarifs de leurs produits et services.

 

Voici en intégralité la correspondance.  Lisez !

 

J’ai craqué, j’ai fini par écrire aux Dg togocel et Moov.

Eux aussi, s’ils réduisent un peu leur tarif là, ça va faire quoi ? Abawé !

 

Komandega TAAMA

Député à l’Assemblée Nationale

Président du groupe parlementaire NET-PDP 

20BP136 Tel: 90324727

Email: gerry@taama.net

Lomé –TOGO

 

Lomé, le 19 May 2020.

 

A

Monsieur le Directeur de Togocom

Lomé-Togo

 

Objet : Accompagnement social contre la pandémie au coronavirus

 

Monsieur le Directeur Général,

Le premier cas index positif au coronavirus a été déclaré au Togo le 6 mars 2020. Trois semaines plus tard, soit le 1er avril, le chef de l’Etat dans son adresse à la nation, décréta l’état d’urgence sanitaire pour une période de trois mois, conformément aux dispositions de la constitution togolaise.

La mise en œuvre de cet état d’urgence sanitaire et de la gestion de la pandémie sur le plan mondial a conduit à un ralentissement important des activités administratives, scolaires, économiques et sociales. Des milliers de nos compatriotes se sont ainsi retrouvés cloitrés à leur domicile, car le premier des gestes barrières est de rester chez soi.

Le député, représentant du peuple que je suis, avait espéré qu’au-delà des exigences de rentabilité de toute entreprise économique à l’instar de Togocom, des initiatives sociales seraient envisagées pour accompagner ce mouvement de confinement volontaire. Il faut noter que pendant ce confinement volontaire, le télétravail a été recommandé partout où cela était possible, les universités envisagent des cours en ligne pour les étudiants, et les factures télécom (voix et data) de tous les citoyens ont explosés, du fait de la sédentarité.

Monsieur le directeur, n’est-il donc pas possible, pour accompagner nos concitoyens obligés de rester chez eux et plongés dans une situation de plus grande précarité,  d’envisager une réduction de vos tarifs pour la voix et le data, sachant que cette réduction de tarif s’accompagnera d’une plus grande consommation de vos produits et services?

N’est-il pas possible d’utiliser vos bases de données pour faire davantage de sensibilisation, d’autant plus que la pandémie prend de l’ampleur dans notre pays ?

Dans l’espoir d’une suite favorable, recevez, Monsieur le Directeur Général, l’expression de mes meilleurs sentiments.

 

Le député

Gerry Komandega TAAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »