header

Danyi – Covid-19 : 5 cas actifs et 8 cas suspects dans le district de la préfecture.

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 23 mai 2020) – Apparue le 19 décembre 2019 dans la ville de Wuhan en Chine, la pandémie de la Coronavirus (Covid-19) continue de mettre à genoux  les grandes puissances occidentales et les pays en développement dont le Togo. Selon les chiffres publiés sur le site d’information officiel du gouvernement dédié à la pandémie, le Togo a enregistré en date du 22 mai 2020 à 19h, 363 cas confirmés au total de Covid-19, dont 230 cas actifs, 121 personnes guéries et 12 décès. Le même site précise qu’un total de 15157 tests de laboratoire a été effectué sur l’étendue du territoire national. Parmi les localités touchées par la Covid-19 au Togo, y figure Danyi. Contacté par l’Agence de Presse Togo24, KOEVI-KOKO Folly (Président du Comité préfectoral de la gestion et de Riposte contre la Covid-19 à Danyi), a fait savoir que 5 cas actifs et 8 cas suspects ont été détectés dans le District de Danyi.

advertisement

advertisement

Selon lui, les 5 cas actifs détectés dans le district de Danyi (2 à Apeyeme et 3 à Ahlon Bogo) sont des voyageurs. Il a souligné que les 5 cas actifs sont mis en  isolement dans les locaux du nouveau site de l’hôpital situé sur la route de Zogbégan pour leur prise en charge, tandis que les 8 autres cas suspects sont mis en quarantaine dans l’hôtel CEDAS.

Pour M. KOEVI-KOKO (également Préfet de Danyi), le district de Danyi est touché par la Covid-19, à cause de la non observation des meures barrières édictées par le gouvernement et de la récalcitrante de quelques concitoyens.

« Des prélèvements ont été faits sur ces personnes le 15 mai dernier et envoyés dans les laboratoires de l’Institut National d’Hygiène à Lomé pour des analyses et le 17 mai, les résultats sont tombés et malheureusement, Danyi a connu 5 cas actifs », a-t-il précisé.

Le Président du Comité préfectoral de la gestion et de Riposte contre la Covid-19 à Danyi a par ailleurs rassuré la population de Danyi et celle de ses environs que, l’hôpital dans lequel sont internés les cas actifs de la Covid-19 dans la préfecture est bien équipé en matériels médicales pour prise en charge des patients avec un personnel bien formé.

Face à cette situation, le Préfet de Danyi avec ses collaborateurs ont pris plusieurs mesures et dispositions nécessaires afin de briser la chaine de contamination de la Covid-19 dans leur localité. « Nous avons des produits pharmaceutiques pour le traitement des cas actifs de la Covid-19 jusqu’à leur guérison », a-t-il souligné.

Il a en outre exhorté tous ceux qui avaient pris attache ou qui sont rentrés en contact avec ces personnes atteintes de la Covid-19 du 13 au 17 mai dernier, à faire preuve de civisme pour dit-il « se présenter au centre Hospitalier Préfectoral de Danyi pour le prélèvement et pour leur confinement à l’hôtel CEDAS, réquisitionné pour les cas suspects.

« Nous avons une seconde méthode de travail qui consiste à poser des questions aux cas confirmés eux même, qui sont isolés, de nous dire ceux avec qui ils sont rentrés en contact. Comme ça, nous irons chercher ces gens-là pour éviter que ça se répande alors dans notre société à Danyi », a jouté M. KOEVI-KOKO.

Au lendemain de la confirmation des cas actifs de la Covid-19 à Danyi, des rumeurs ont gagné les cœurs et les esprits de la population, créant ainsi une psychose totale au sein de la communauté. Ces rumeurs font état d’une revendeuse de ‘Ayimolou’ qui serait parmi les cas actifs.

Le préfet de Danyi s’est indigné contre ceux qui ont publié cette information, qui selon lui, sème de la panique dans la communauté, et que va à l’encontre de leur rôle et responsabilité qui est celle de « mettre les gens en confiance et de ne pas semer de la panique au sein de la population» ».  

« En tant que Préfet et président du comité préfectoral de la gestion et de Riposte contre la Covid-19 à Danyi, je ne suis pas censé alors l’activité génératrice de revenue de chaque habitant de Danyi. Dire qu’il y a un cas positif et qui a comme activité, la vente d’Ayimolou, là, c’est aller contre toute la préfecture et sa volonté », a martelé le préfet de Danyi.

M. KOEVI-KOKO a exhorté la population de Danyi à d’abord s’approprier les mesures préventions barrières à la Covid-19 et appelé ensuite les récalcitrants de laisser tomber ce comportement, pour a-t-il conclu « qu’on arrive ensemble à barrer la route à la pandémie, pour qu’il n’ ait plus d’autres cas dans la préfecture.

      

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »