header

Togo – Privatisation de la NSCT : ‘’Par ce vote, vous venez de donner au gouvernement un instrument juridique déterminant pour développer le secteur agricole et poursuivre ainsi sa politique de développement économique et social’’ Sani Yaya

0

 

advertisement

advertisement

©Togo24 – (Kpalimé, le 30 juin 2020) – ‘’Par ce vote, vous venez de donner au gouvernement un instrument juridique déterminant pour développer le secteur agricole et poursuivre ainsi sa politique de développement économique et social’’, a déclaré Sani Yaya (Ministre de l’économie et des finances), lors de la 8ème session plénière de la première session ordinaire de l’année, tenue le 30 juin 2020.

Cette session qui marque ainsi la fin de la première session ordinaire de l’année 2020, ouverte depuis 3 mars, a été présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale Mme Yawa Djigbodi TSEGAN.

En effet, les députés de la 6ème législature ont adopté et voté à l’unanimité le 29 juin 2020 au parlement, le projet de loi portant autorisant de la cession de tout ou partie de la participation de l’Etat dans le capital de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT).

Cette adoption répond au souci du gouvernement de trouver un partenaire stratégique de renom, disposant de l’expertise nécessaire, susceptible de contribuer, dans le domaine de l’Agro-industrie, à l’atteinte des objectifs de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND 2018-2022), notamment en ce qui concerne le secteur cotonnier.

A travers cette adoption de projet de loi, l’Assemblée nationale autorise donc le gouvernement à entamer les discussions avec le Groupe Singapourien OLAM pour la cession du tout ou partie des parts de l’Etat dans le capital social de la NSCT.

A terme, le Groupe OLAM deviendra l’actionnaire majoritaire avec 51% et l’Etat togolais (09%) et les cotonculteurs (40%), deviennent minoritaires.

Cette démarche assurera, selon le ministre de l’économie et des finances, l’augmentation des rendements par une amélioration des itinéraires techniques grâce à  l’exploitation  des résultats de carte de fertilité des sols initiée par le gouvernement, la modernisation de l’outil industriel afin d’améliorer la collecte du coton et les performances d’égrenage, le développement de la marque « coton made in Togo » afin de jouir d’un différentiel de prix par rapport à la qualité ainsi que l’accroissement de la contribution du secteur agricole en général et de la filière cotonnière, en particulier, à la création de la richesse nationale et des emplois massifs.

Le ministre a rassuré que ‘’tout en cédant une partie de sa participation dans le capital de la NSCT, l’Etat veillera-t-il à préserver et à protéger les intérêts des acteurs à la base que sont les producteurs et des travailleurs’’.

 Les principaux indicateurs de performances sur lesquels l’accent sera mis afin de garantir une amélioration déterminante de l’ensemble de la filière sont :

·         L’augmentation substantielle du revenu des cotonculteurs dans trois ans ; 

·          L’amélioration du rendement de la production 600 kg/ha aujourd’hui pour atteindre un niveau de performance d’au moins 900 à 1 000 kg/ha sur le court terme, avec le développement de la culture attelé et de noyaux d’élevage, en association avec d’autres spéculations telles que le soja et les cultures maraîchères au profit des producteurs vulnérables ;

·         Le renforcement du parc industriel ; 

·         la participation à la recherche développement pour une optimisation du schéma cultural, de l’utilisation des intrants et l’appui conseil, entre autres ;

‘’L’agriculture demeure l’un des piliers de l’économie togolaise. Aussi le secteur a-t-il bénéficié, ces dernières années, du soutien du gouvernement et des partenaires au développement. Pour accélérer le rythme, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a opté pour des investissements ciblés et des projets d’envergures. Le présent partenariat envisagé avec le Groupe OLAM s’inscrit dans cette optique. Il sera conduit dans un processus inclusif et participatif avec les acteurs de la filière conformément aux engagements du Chef de l’Etat’’, a-t-il indiqué.

 

 

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 / 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »