header

Lacs 1 : Le CEJUS et les autorités locales faces aux effets des changements climatiques.

0

©Togo24 – (Aheno, le 30 juillet 2020) – La Clinique d’Expertises Juridiques et Sociales a animé ce mercredi 29 juillet à Aneho (environ 45 km à l’Est de Lomé), une conférence-débat autour du thème : « Autorités locales et les changements climatiques ». Les juristes du CEJUS ont animé deux panels pour expliquer aux leaders d’opinion de la commune des Lacs 1, les raisons légales des collectivités locales pour qu’elles prennent à bras le corps les questions environnementales que leur a conféré le pouvoir central.

advertisement

advertisement

Pour Mr Henry DJAMONGOU juriste, Assistant de recherche à l’Université de Lomé, les collectivités locales doivent prendre conscience et saisir l’opportunité que l’État leur a offert. Pour y parvenir, a-t-il souligné ‘’il faudra des ressources financières, ce qui manquent cruellement’’.

S’expliquant sur la question de la pollution de l’océan atlantique par la SNPT, dont l’usine de lavage de phosphates y balance tous les déchets jaunissant la mer, chassant les poissons en haute mer, Mr EDOH Kossi Serge, a démontré que ‘’peut être cette usine paie des taxes à l’État togolais et on ne sait jamais’’.

‘’Le principe de pollueur payeur doit être appliquée à la SNPT de Kpémé selon les COP qui se tiennent en occident pour soutenir à travers le fonds vert les pays en voie de développement’, a jouté M. EDOH.

qu’Aného est la dernière étape de la tenue de cette conférence financée par ProCEMA, après Lomé et Tsévié.

 

D’Aneho, Tony Marcel

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 / 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »