header

Kloto3 : des polémiques autour du siège de la commune (Tokpli ou Konda ?).

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 8 septembre 2020) – Le processus de décentralisation se poursuit au Togo. Un an après l’organisation des élections municipales, les élus locaux (maires et leurs conseillers municipaux) sont aujourd’hui face aux réalités du terrain et ont beaucoup de défis à relever dans plusieurs domaines. La crise sanitaire liée à la pandémie à Coronavirus (Covid-19) a bouleversé les plans d’actions opérationnelles ou les plans annuelles de travail des communes et paralysé tous les secteurs d’activités. Si dans certaines communes il y a l’harmonie, la sérénité, la confiance (…), entre le maire et ses conseillers d’une part, et entre la population et les élus locaux d’autre part, ce n’est pas le cas dans la commune de Kloto3, (environ 20 km à l’ouste de Kpalimé, dans la préfecture de Kloto). Des polémiques et des divergences sont nées depuis quelques mois autour de la localité qui doit abriter le siège de ladite commune, a confié ce mardi 8 septembre 2020 une source locale à l’Agence de presse Togo24.

advertisement

advertisement

Selon le Decret N° 2017-141 / PR du 20/12/17 fixant le ressort territorial et chef-lieu des communes des régions, la commune de Kloto3 composée de trois cantons (Kuma, Agomé-Yoh, Agomé-Tomégbé) a pour chef -lieu Kuma. Or, il y a plusieurs localités Kuma dans Kloto3 et le décret n’a pas précisé de quelle Kuma il s’agit.

Selon des informations parvenues à la rédaction de Togo24 ce mardi, c‘est Kuma Tokpli (chef-lieu de la commune) qui abrite le siège de la commune de Kloto3.

‘’C’est le bâtiment qui abrite l’atelier de couture de l’église catholique de Tokpli qui est cédé pour abriter le siège de la commune de Kloto3, à raison de 50.000FCFA/mois, conformément à l’accord entre le préfet de Kloto et l’Evêque de Kpalimé’’, a indiqué à Togo24, une autre source.

Selon notre informateur, la commune de Kloto3 devrait avoir au moins 6 bureaux pour permettre aux élus locaux de travailler pour le moment dans la sérénité. ‘’Or, le bâtiment de l’atelier de couture est assez vaste mais ne comporte pas de chambre devant servir de bureaux pour les élus locaux’’, a-t-il constaté.

Malheureusement, certaines personnes (cadres et autorités) pour des intérêts ‘’personnelles et politiques’’, selon un natif du milieu, ont transféré le siège de la commune de Kloto3 de Kuma Tokpli, à Kuma Konda, de façon ‘’’illégale’’. ‘’Ces personnes évoquent comme motif de ce transfert, l’insuffisance de bureaux.

Selon un cadre du milieu, il y avait eu des réunions des chefs cantons, de certains cadres, des élus locaux avec le préfet de Kloto sur le sujet, mais certains chefs n’étaient pas d’accord sur le transfert du siège de Kloto3 de Tokpli à Konda. Ce cadre a souligné que c’est un transfert provisoire et ils espèrent que la situation va se régulariser tr-s bientôt, ajoutant que le vrai problème est un problème de déficit de communication entre les différents acteurs.

Interrogé sur le sujet, un habitant de Tokpli aurait affirmé que c’est un ancien député du parti politique Union Pour la République (Unir, parti au pouvoir) – natif de Kuma – qui serait à la base de ce problème.

‘’Le bâtiment qui abrite le siège de la commune de Kloto3 à Konda appartient au grand-père de l’ancien député en question et il l’a mis en location pour la commune à raison de 100,000FCFA/mois’’, a précisé cet habitant, qui a requis l’anonymat.

Aux dernières nouvelles, la population de Kuma Tokpli qui s’oppose énergiquement à ce forfait qui selon un jeune de la localité est illégal et illégitime, s’est engagée avec l’aide de la diaspora et de la jeunesse de Tokpli pour mobiliser des ressources nécessaires en vue de cloisonner l’intérieur du bâtiment du siège de la commune de Kloto3 à Tokpli, avec des contre-plaques.

‘’Des travaux sont déjà en cours dans ledit bâtiment et d’ici peu, les élus locaux de la commune de Kloto3 pourront disposer désormais de bureaux pour rendre service à leur communauté’’, rassuré notre source, en précisant que le préfet de Kloto, informé de la situation, aurait recommandé au maire de Kloto3 de faire tout possible pour rétablir l’ordre, en ramenant le siège de Kloto3 à Tokpli.

Nos tentatives de joindre par téléphone le maire de Kloto3 ont été vaines puisque ce dernier est à Lomé pour un atelier de formation de deux jours, organisé par le gouvernement sur la ‘’la gestion efficace des communes’’.

Sollicité par Togo24, un élu local d’une autre commune a précisé que ce n’est pas possible de transférer le siège d’une commune d’une localité à une autre. ‘’Tout est déjà prévu par la loi, à moins que cela ne vienne du ministère à travers un arrêté’’, a-t-il martelé.

Nous y reviendrons plus en détail avec la version officielle des différents acteurs.

 

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »