header

L’état d’urgence sanitaire au Togo prorogé de 6 mois

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 16 septembre 2020) – Le gouvernement togolais a décidé de proroger de six mois l’état d’urgence sanitaire, afin de « prendre de nouvelles mesures nécessaires ou de réajuster celles existantes contre la pandémie du Covid-19 », a annoncé le Premier ministre Selom Komi Klassou

advertisement

advertisement

« Tenant compte de la nouvelle donne avec le mois d’août qui a connu le plus grand pic, le gouvernement, dans l’obligation de protéger davantage les populations, a sollicité de l’Assemblée nationale la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour six mois », a-t-il déclaré mardi soir à la télévision nationale.

« Par cette prorogation, nous disposons de 180 jours pour protéger davantage nos compatriotes, protéger leurs emplois, leur pouvoir d’achat, pour sauvegarder le parcours scolaire de nos enfants apprenants, et pour réinventer nos façons de vivre en poursuivant notre développement économique et social », a ajouté M. Klassou.

Les députés ont approuvé à l’unanimité la demande du gouvernement. L’état d’urgence sanitaire décrété en avril avait déjà été prolongé début juillet de trois mois. Le 30 mars, l’Assemblée nationale avait voté une loi permettant aux autorités de prendre par ordonnances des mesures relevant du domaine de la loi pour une période de 6 mois.

Le Togo compte 1.595 cas, dont 40 décès et 1.219 patients guéris selon les chiffres officiels publiés mardi soir. En l’espace de deux semaines, le pays, qui a rouvert ses frontières aériennes le 1er août, a enregistré 179 nouvelles infections et 12 décès.

Des foyers de contamination ont été découverts dans certaines localités du centre du pays, ce qui a poussé le gouvernement à boucler certaines villes et à instaurer le 24 août le couvre-feu dans trois préfectures (Tchaoudjo, Tchamba et Sotouboua). Par ailleurs, toutes les fêtes traditionnelles – une vingtaine chaque année – ont été annulées. Seules les petites cérémonies sont autorisées, mais avec un nombre très restreint de chefs traditionnels. Les bars sont fermés durant ces cérémonies et les localités bouclées.

La Banque mondiale a annoncé la semaine dernière le déblocage de 70 millions de dollars en faveur du Togo pour redresser son économie, dont la croissance devrait tomber, de 5,3 % en 2019 à 1 % en 2020.

 

Source : AFP

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »