header

Kloto1 : Des chefs traditionnels et des reines mères du grand Kloto outillés sur leur rôle dans la gestion des affaires communautaires à Kpalimé.

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 19 septembre 2020) – Les chefs traditionnels et les reines mères des préfectures d’Agou, de Kloto, de Kpélé et de Danyi, ont été outillés sur leurs rôles et responsabilités dans la gestion des affaires communautaires, lors d’une rencontre d’une journée tenue le 18 septembre 2020 à kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé). A l’issue de cette rencontre dite rencontre des homologues pour l’émergence du pouvoir politique de la femme à l’endroit des chefs traditionnels hommes et femmes du Grand Kloto, ils ont élaboré et signé une déclaration qui définit leur rôles et responsabilités dans les communautés, a constaté un journaliste de l’Agence de presse.

advertisement

advertisement

 Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ‘’Emergence des Cheffes traditionnelles du Grand Kloto’’, élaboré et piloté par l’Ong ALAFIA, avec l’appui technique et financier du Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA). Ce projet a pour objectif de renforcer le pouvoir politique des cheffes traditionnelles du grand Kloto.

L’objectif de cette rencontre est de contribuer au renforcement du pouvoir des cheffes traditionnelles du Grand Kloto. Il s’agit de façon spécifique d’amener les chefs traditionnels à proposer des actions qui permettront de renforcer le pouvoir des reines mères, de consigner les propositions dans un document et d’amener les cheffes traditionnelles (reines mères) à élaborer et signer une déclaration qui précise leur rôle dans la gestion des affaires communautaires.

La Présidente du Conseil d’Administration de l’ONG ALAFIA Mme ATAKOUMA Akuyo Akpedze a souligné lors de la rencontre que ce projet, dont l’objectif est de renforcer le pouvoir politique des cheffes traditionnelles du grand Kloto a permis de former les cheffes traditionnelles en droit et d’organiser des procès fictifs.

‘’Ce projet est un prolongement du combat que l’ONG ALAFIA a entamé depuis 2002 afin de favoriser l’implication totale et effective des Mamas dans la gestion des affaires publiques’’, a-t-elle précisé.

‘’A travers cette rencontre des homologues qui est l’une des activités du projet, l’ONG ALAFIA va permettre d’abord d’amener les chefs traditionnels à proposer des actions qui permettront de renforcer le pouvoir de leurs homologues femmes, mais également de repréciser les rôles de chaque chefs’’, a expliqué Mme ATAKOUMA.

Elle a remercié tous les partenaires qui accompagnent l’ONG ALAFIA dans cette lutte depuis des années, notamment le Pro-CEMA, le ministère chargé de l’administration territoriale, celui de la promotion de la femme et l’association des reines mères du grand Kloto.

Pour Winny DOGBATSE, maire de Kloto1, la thématique de cette rencontre relève d’une importance capitale qui selon lui permettra de renforcer les pouvoirs publics des chefs traditionnels qui sont des acteurs de développement local.

Le préfet de Kloto Bertin Koku ASSAN a pour sa part salué le travail abattu et les efforts consentis par les chefs traditionnels dans le maintien et la stabilité de la paix et de la cohésion sociale dans les communautés.

Il a relevé le rôle que joue les chefs traditionnels dans les communautés, un rôle important et excellent, a-t-il dit, déplorant toute fois que ces rôles ne sont par reconnus par les autorités et la justice.

M. ASSAN a exhorté les chefs traditionnels et les reines mères à travailler et à collaborer ensemble pour le développement des communautés. ‘’Renforcer les pouvoirs de la reines mères aux côtés des chefs cantons et de village, est une très bonne chose’’, a-t-il ajouté.

La rencontre qui s’est déroulée de façon participative et interactive, a été animée en deux langues (français et ewe) et a été pratique. Les participants ont suivi des travaux pratiques qui ont porté sur les rôles responsabilités des chefs traditionnels femmes et hommes et propositions d’action pour le renforcement du pouvoir des cheffes traditionnelles.

Soulignons que le Chef projet du Pro-CEMA Moussa BA, a également participé à cette journée, pour qui l’objectif du Programme est d’accompagner la politique du Togo en matière de développement sur toutes ses formes. ‘’Le programme accorde dans son approche, une importance au dialogue, à la concertation et nous sommes dans cette dynamique aujourd’hui’’, a-t-il précisé.

 

 

Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »