header

Togo – migration professionnelle : Le rapport sur les pratiques de recrutement validé, des recommandations formulées.

0

©Togo24 – (Kpalimé, le 26 septembre 2020) – Le rapport provisoire sur les pratiques de recrutement d’étrangers pour le marché local et de togolais pour le marché international a été validé lors d’un atelier tenu du 23 au 24 septembre 2020 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), auquel ont pris part représentants des institutions impliquées dans la gestion des questions de mobilité professionnelle au Togo, notamment les administrations publiques, le privé, les syndicats des travailleurs, les ONG et les OSC venus de toutes les régions du Togo.

advertisement

advertisement

A l’issu de cet atelier, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement pour mieux orienter et canaliser les actions du projet. Il s’agit entre autres pour le gouvernement :

  • Renforcer le dispositif d’accompagnement des migrants togolais par les représentations diplomatiques.
  • Rendre effectif la politique nationale de migration
  • Doter les missions diplomatiques du Togo à l’étranger d’inspecteurs du travail et d’agents sociaux pour contrôler la conformité de leurs conditions de travail aux dispositions légales
  • Assister les travailleurs des pays d’accueil en situation de vulnérabilité.

Le Chargé de Bureau de l’OIM-TOGO, Etienne BANGA a fait savoir aux participants que c’est un plaisir pour l’IOM d’avoir participer à ce processus, salué ensuite les résultats des travaux en commission avant de remercier les participants pour leur contribution et réflexion constructives.

‘’Une étude reste toujours dynamique. Les recommandations d’aujourd’hui ne peuvent pas être celles de demain, parce que les contextes sont évolutifs. Mais l’essentiel, c’est d’avoir les données qui nous permettent déjà d’avoir une base sur laquelle, on peut compter pour la suite du processus’’, a -t-il souligné, précisant que l’OMI croit profondément à la migration humaine, coordonnée et bénéfique pour les migrants et la société.

M. BANGA a exprimé sa reconnaissance et sa gratitude aux autorités togolaises, via l’ANPE, pour leur engagement qui leur a permis de finaliser ce projet.

Mme Solim a, au nom du directeur général de l’ANPE, remercié l’OIM pour leur appui à la réalisation de cette étude.

‘’L’abnégation dont chacun a fait preuve témoigne de l’importance que vous accordez à la thématique de la migration professionnelle, à la promotion de la migration régulière et légale de façon globale et également aux enjeux liés au recrutement des étrangers au Togo, et des togolais à l’international’’, a – t-elle indiqué.

Elle a invité les participants à cet atelier à une synergie d’actions afin que les mesures proposées à travers les recommandations, soient traduites auprès des différentes institutions de par les champs d’actions ou d’activités de chacun. Elle a enfin réitéré l’engagement de l’ANPE à traduire les recommandations formulées au cours de l’atelier de par ces activités et interventions dans le domaine de la migration professionnelle.

Pour rappel, cet atelier s’inscrit dans le cadre du « Programme pluriannuel sur la gestion des migrations en Afrique », financé par le Département d’Etat du Gouvernement des Etats-Unis.

Ce programme se propose d’améliorer les connaissances des différentes parties prenantes (les administrations publiques, le privé, les syndicats des travailleurs, les ONG, les OSC), sur les modèles et pratiques de recrutement à l’aune des textes juridiques nationaux et internationaux en matière du droit de travail et des droits humains.

 

 Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.ne t

Site Web : www.togo24.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Traduire »