ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT

Togo – Lutte contre la corruption : La HAPLUCIA met à contribution les citoyens de Kloto.

©Togo24 – (Kpaliimé le 9 mars 2021) –  Les différentes couches socio-professionnelles et les acteurs locaux de développement de la préfecture de Kloto,  ont été sensibilisés le 9 mars  2021 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé),  sur le thème : « Participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées », a constaté un journaliste de Togo24.

Cette activité s’inscrit dans le cadre d’une Campagne nationale de sensibilisation contre la Corruption et les Infractions assimilées,  démarrée par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA), le 13 septembre 2018 et mise en veilleuse pour cause de la pandémie a Coronavirus (Covid -19),  qui a impacté négativement le déroulement des activités.

Kpalimé, marque la première étape de cette campagne de sensibilisation dans la région des Plateaux.

Essohana WIYAO, (Président de la HAPLUCIA),
Essohana WIYAO, (Président de la HAPLUCIA),

Pour Essohana WIYAO,  (Président de la HAPLUCIA),  la petite corruption écorche fortement l’image des nations et la la grande corruption fait beaucoup de mal aux finances publiques et privent les pays en développement des ressources nécessaires à leur émergence socioéconomique.

« C’est pourquoi dans le cadre de notre mission de prévention,  nous avons préparé une campagne nationale de sensibilisation placée sous le thème : participation citoyenne a la lutte contre la corruption et les infractions assimilées »,  a-t-il expliqué.

« L’objectif de cette campagne est la conceptualisation et la mobilisation de tous les citoyens contre ce fléau de la corruption au Togo afin d’inaugurer une ère de tolérance zéro a l’égard de la corruption et des infractions assimilées »,  a souligné M. WIIYAO

« Cette campagne devrait nous conduire dans tous les chefs-lieux des préfectures. En 2019,  nous avons couvert le Grand Lomé,  la région maritime et la région de la Kara. Nous devrions continuer en 2020 avec les autres régions,  quand malheureusement,  nous avons été empêchés par la pandémie a Coronavirus », a-t-il précisé.

« Nous rendons grâce à Dieu (…) qui nous a permis de reprendre les activités. Donc, c’est cette campagne que nous avons reprise aujourd’hui en commençant par la ville de Kpalimé », a indiqué le Président de la HAPLUCIA.

Les participants à cette rencontre de Kpalimé ont suivi 4 communications relative à la Présentation de la HAPLUCIA,   les causes,  les manifestations,  conséquences et rôle de la société civile dans la lutte contre la corruption,  La présentation des résultats de l’enquête sur la perception et le coût de la corruption au Togo et la Répression des actes de Corruption et des infractions assimilées dans le nouveau code pénal du 24 novembre 2015.

Le Président de la HAPLUCIA a invité les différentes couches socio-professionnelles et les acteurs locaux de développement de la préfecture de Kloto,  à se mobiliser pour lutter contre ce fléau, le bouter hors du pays, et pour le développement du Togo.

Le secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Bèkèyi (représentant le préfet) a pour sa part remercié le Président de la HAPLUCIA pour le choix porté sur la préfecture de Kloto. Il a également rendu un vibrant hommage au gouvernement pour tous leurs efforts réalisés en matière de bonne gouvernance au Togo, sous l’impulsion du Chef de l’Etat.

Créée par la loi du 28 juillet 2015, la HAPLUCIA a pour mission : la prévention des actes de corruption par des activités de sensibilisation, d’information, d’éducation et de vulgarisation de textes ainsi que la promotion d’un système de gouvernance qui prévient les conflits d’intérêts et l’enrichissement illicite ; la répression à travers la collecte et le traitement des plaintes et dénonciations des faits de corruption ; la protection des dénonciateurs et le respect du principe de la présomption d’innocence ; la coopération avec les institutions internationales et autorités homologues, la facilitation de l’entraide judicaire portant sur les actes de corruption ou d’infractions assimilées et les actions concertées avec les organismes étatiques, le secteur privé et les organisations de la société civile qui luttent contre la corruption.

 

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Related posts

Coopération : l’honorable Beausoleil Romuald OBEKU au Parlement Fédéral Belge

Togo 24

Côte d’Ivoire – Awards de l’Ecologie Africaine : Mlle Victoire ABLESSE remercie le peuple togolais pour son soutien

Togo 24

Côte d’ivoire : Gbagbo rend visite à son ancien rival Bédié, sous le signe de la réconciliation

Togo 24

Leave a Comment

Translate »