ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Kloto 1 : Sit-in du personnel soignant du CHP de Kpalimé ce vendredi à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 2 avril 2021) – Le personnel soignant du Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), a observé le vendredi 2 avril 2021, un sit-in devant le bloc administratif dudit hôpital pour « pour dire NON » aux « affectations punitives », dont ont été victime  Kodjo Amessidou (Assistant du Médecin Gynécologue) et  Péhéké Danikè Peheyname, (Ingénieur en Anesthésie),tous deux, responsables du personnel soignant du CHP-Kpalimé, avant de regagner leur poste de travail pour vaquer à leurs occupations professionnelles, a constaté un journaliste de Togo24.

Kodjo Amessidou est le Point Focal du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) au CHP Kpalimé et Péhékè Danikè Péheynamé, Président des délégués du personnel du CHP Kpalimé.

Selon l’arrêté ministériel pris par Prof Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, Kodjo Amessidou, précédemment au service au centre hospitalier préfectoral de Kpalimé doit servir prochainement à la direction préfectorale de Danyi en remplacement de Komi Aziawonou.

Tandis que Péhéké Danikè Peheyname, précédemment au service au centre hospitalier préfectoral de Kpalimé est affecté. Il est appelé à servir désormais au centre hospitalier préfectoral de Notsè.

« Nous voulons que les textes soient respectés. On ne peut pas  affecter un délégué du personnel ou syndical  au cours de son exercice. Et, c’est un abus », a confié vendredi matin juste après le sit-in à Togo24,  Péhéké Danikè Peheyname.

Le personnel du CHP Kpalimé a organisé une réunion extraordinaire du 09 mars dernier au cours de laquelle, le point focal Synphot et le président du collège des  délégués se sont insurgés  contre la violation flagrante du règlement intérieur du CHP Kpalimé et le manque de considération de la direction envers le personnel dudit centre.

En effet, pour avoir signé des courriers revendiquant la prise en charge du personnel soignant du CHP-Kpalimé, Kodjo Amessidou, Délégué SYNPHOT de Kpalimé et Péhékè Danikè Péheynamé, Président des délégués du personnel viennent d’être affectés sur décision du Prof Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins.

Interview : Kodjo Amessidou, Délégué SYNPHOT de Kpalimé

 

Aux dernières nouvelles, selon une source proche du SYNPHOT, le Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins les aurait appeler pour les informer que la décision d’affection notifiée aux sieurs Kodjo Amessidou le Point Focal du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) au CHP Kpalimé et Péhékè Danikè Péheynamé, Président des délégués du personnel du CHP Kpalimé, sera annulé.

Les intéressés sont ressens, retiennent leur souffle, et ont appelé le personnel soignant du CHP Kpalimé au calme, à reprendre le travail en attendant de voir la suite.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Related posts

Diplomatie : De nouveaux ambassadeurs accrédités au Togo

Togo 24

Togo – FSB : ANADEB réceptionne sept ouvrages réalisés dans la région des Savanes.

Togo 24

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ouvre la voie à un retour de Laurent Gbagbo

Togo 24

Leave a Comment

Translate »