ACTUALITES AFRIQUE

Sénégal : le Président promet de « nouvelles réponses » aux demandes des jeunes

©Togo24 – (Lomé, le 4 avril 2021) – Le président sénégalais Macky Sall a promis samedi soir le dialogue avec l’opposition et de « nouvelles réponses » aux demandes de la jeunesse, un mois après les graves troubles qui ont secoué son pays. Dans une allocution télévisée à la veille de la fête nationale, M. Sall, au pouvoir depuis 2012, a aussi assuré rester « à l’écoute des pulsions profondes du pays », alors que l’opposition accuse le gouvernement d’être sourd aux demandes primordiales, à commencer par celles de la jeunesse.

« Je continuerai de répondre aux besoins d’accès aux infrastructures, à l’eau, à l’électricité, à l’éducation, aux soins de santé, au logement, à l’emploi et aux activités génératrices de revenus », a dit M. Sall.

Le Sénégal, considéré comme un îlot de stabilité en Afrique de l’Ouest, a été le théâtre du 3 au 8 mars de scènes d’affrontements et de pillages inédites depuis au moins 2012. Les troubles ont fait plusieurs morts. L’arrestation du principal opposant au président, Ousmane Sonko, passe pour avoir porté à son comble l’exaspération accumulée face à la dureté de conditions de vie encore aggravée par la pandémie de Covid-19, et face à un exercice jugé trop autoritaire du pouvoir.

La pandémie a durement affecté l’économie et de larges tranches de population, dont 40% vit sous le seuil de pauvreté. La contestation a fortement mobilisé les jeunes dans une population dont les moins de 20 ans représentent plus de la moitié. Le président et le gouvernement se sont depuis employés à l’apaisement.

« Je resterai toujours ouvert au dialogue et à la concertation », a dit M. Sall samedi soir.

Il a prêché la « coexistence pacifique » et appelé au respect des institutions, dont les symboles comme des bâtiments publics ont été attaqués début mars.

Comme plusieurs voix récemment, il a aussi mis en garde contre l’émergence de « particularismes » dans un pays qui s’enorgueillit volontiers de sa cohésion. Il a dédié le 61ème anniversaire de l’indépendance, dimanche, à la jeunesse, en plus des forces de sécurité.

« Je veux qu’elle soit le point de départ de nouvelles réponses à vos besoins en éducation, formation, emplois, financement de projets et soutien à entrepreneuriat », a-t-il dit.

Il a rappelé avoir décidé de réorienter vers l’emploi des jeunes des budgets à hauteur de 450 milliards de francs CFA (675 millions d’euros) sur trois ans, dont 150 milliards en 2021. Dès le mois de mai, il allouera 80 milliards de FCFA au recrutement de 65.000 jeunes dans les activités d’éducation, de reforestation, d’hygiène publique ou d’entretien des routes, a-t-il dit.

Elu en 2012, réélu en 2019, M. Sall, 59 ans, n’a rien dit sur ses intentions quant à la présidentielle de 2024, sujet sur lequel il entretient le flou et qui crispe l’opposition.

 

Source : AFP

 

Related posts

RDC : éruption d’un second volcan proche du Nyiragongo

Togo 24

Maritime – EJV : Suivi individuel post-formation sur les acquis en couture des jeunes bénéficiaires du projet  

Togo 24

Communiqué sanctionnant le Conseil des Ministres du jeudi 24 juin 2021

Togo 24

Leave a Comment

Translate »