ACTUALITES GOUVERNEMENT

Togo : Des représentants des communes de la région des Plateaux-Ouest outillés sur les procédures de passation,  d’exécution et de contrôle des marches publics à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le  19 avril 2021) – Des représentants des communes de la région des Plateaux-Ouest ont entamé ce lundi 19 avril 2021 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de trois jours sur le thème : ‘’ les procédures de passation,  d’exécution et de contrôle des marches publics’’, une initiative de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), a constaté un journaliste de Togo 24.

Cette formation se situe dans le cadre de la  deuxième phase de l’atelier de formation initiée par l’ARMP à l’intention des personnes responsables des marchés publics, des membres des commissions de passation et de contrôle des marchés publics qui se tient du 19 au 21 avril 2021 sur le même thème, simultanément à Atakpamé et à Kpalimé pour les représentant des communes de la Région des Plateaux, à Davié (Tsévié) pour les représentants des communes de la Région maritime et à Lomé pour ceux du Grand-Lomé.

Elle fait suite à celle tenue lors de la première phase pour les représentants des communes des Régions des Savanes, de la Kara et Centrale qui s’est déroulée du 12 au 14 avril dernier simultanément à Dapaong, Kara et Sokodé.

Cette formation vise à permettre aux participants de cerner et d’expliquer les règles de gestion des marchés publics et des délégations de service public, en vue de conduire avec efficacité les processus d’acquisition publique de leurs communes conformément à la règlementation en vigueur.

Le représentant du Directeur général de l’ARMP Kombaté Lardja, (Juriste à l’ARMP, chargé des règlements des litiges et à la passation des marchés publics, Expert et Formateur en Passation des marchés publics) a indiqué que la formation qui commence ce jour, constitue la deuxième phase d’une série de renforcements de capacités qui devra,  permettre à terme,   à toutes les communes , de disposer des personnes compétentes et bien outillées pour gérer efficacement les acquisitions des publiques des communes.

Selon lui, l’ARMP se réjoui de ce que la plupart des communes se sont mise en conformité avec les textes qui régissent les marches publics et mieux encore,  certaines n’ont pas attendu cette formation,  pour commencer par passer leurs marches publics en application des textes qui régissent les marches publics au Togo

 

« Depuis la mise en place des communes au Togo,  celles-ci n’ont pas bénéficié d’une formation spéciale comme ça, en matière de passation des marchés,  alors qu’elles sont soumises aux règles de passations de ces types d’acquisitions dans notre pays. Dès lors que ces communes gèrent des ressources publiques, il était important pour l’ARMP de les outiller en leur donnant les règles de bases en matière de passation de marché public », a-t-il précisé.

Le représentant du Directeur général de l’ARMP Kombaté Lardja,
Le représentant du Directeur général de l’ARMP Kombaté Lardja,

« C’est la raison pour laquelle l’ARMP a tenu à organiser cette session de formation à l’endroit de toutes les communes du Togo », a expliqué Kombaté Lardja.

« A termes,  les participants doivent être capables de dérouler leurs procédures d’acquisitions publiques dans la transparence et dans la régularité et surtout de façon efficace », a-t-il souligné.

« Bientôt deux ans après les passations des charges intervenues en 2019,  les collectivités ont parcouru du chemin dans des conditions difficiles d’apprentissage. Mais, dès lors que les mécanismes sont progressivement mis en place,  nous nous devons, de nous en tenir au cadre légal avec les dispositions qui nous indiquent les modes opératoires et de gestion, tant au plan des dépenses de fonctionnement que ceux des investissements  pour lesquels il est fait appel à des prestataires de services », a pour sa part souligné Kwasi Kwadzo-Akpotsui (1er Adjoint au Maire de la Commune de Kloto 1, représentant le maire).

Kwasi Kwadzo-Akpotsui (1er Adjoint au Maire de la Commune de Kloto 1, représentant le maire).
Kwasi Kwadzo-Akpotsui (1er Adjoint au Maire de la Commune de Kloto 1, représentant le maire).

Le Secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Bekéyi, (représentant le préfet de Kloto), a de son côté, félicité les autorités de l’ARMP et de la DNCMP,  pour la tenue de cet atelier, qui selon lui,  « va contribuer a vulgariser les bonnes pratiques en matière d’acquisition publiques dans les communes ».

Le Secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Bekéyi,
Le Secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Bekéyi,

Durant trois jours, il s’agit de définir le cadre réglementaire, institutionnel et les missions des différents organes du système des marchés publics au Togo ainsi que leur relation fonctionnelle ; de présenter les responsabilités et obligations auxquelles sont soumis les membres des organes de gestion des marchés publics et délégations de service public, d’énumérer et définir les principes fondamentaux qui guident la commande publique et déterminent la régulation des marchés publics.

Il s’agit aussi de distinguer les différentes phases du processus d’acquisition publique et d’expliquer les bonnes pratiques qui régissent la mise en œuvre des étapes successives qu’elles comportent et de disposer des outils pour contrôler la régularité du processus de mise en œuvre des marchés publics.

 

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net       

Site Web : www.togo24.net   

 

Related posts

Kloto – 1er Juin : le préfet de Kloto Bertin ASSAN a accompli son devoir civique.

Togo 24

Minimal Living | 7 Ways To Adopt A Minimalist Living Space

Togo 24

Niger : Ouhoumoudou Mahamadou, nommé premier ministre

Togo 24

Leave a Comment

Translate »