ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Togo – Décentralisation – Contrôle citoyen de l’action publique : l’UJIT met à contribution ses membres. (Vidéo)

©Togo24 – (Kpalimé,  le 22 avril 2021) – Des journalistes (directeurs, rédacteurs en chef, animateurs) des médias audiovisuels, écrits et en ligne venus de Lomé, Aného, Danyi, Tsévié, Anié et Atakpamé, membres de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT),  ont entamé ce jeudi 22 avril 2021 à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé),  un atelier de formation de deux jours sur le thème : « Rôle du journaliste dans le contrôle citoyen de l’action publique »,  a constaté un journaliste de Togo 24

Initiée par l’UJIT avec l’appui technique et financier de la Fondation Friedrich Ebert,  cette formation vise à amener les professionnels des medias à contribuer à la promotion du contrôle citoyen de l’action publique.

A travers cette formation, l’UJIT entend former ses membres sur la notion et les outils du contrôle citoyen de l’action publique ainsi que sur les stratégies de promotion du contrôle de l’action publique.

Pour Pierre Akillisso AGBANDA, Secrétaire général de l’UJIT, le journaliste est un acteur clé du processus de décentralisation au Togo et est présent en amont et en aval de ce processus.

« Depuis le début du processus, notre organisation  s’est lancée un défi,  celui de former les journalistes afin de les impliquer véritablement dans ce processus. C’est dans ce cadre qu’en 2019, nous avons formé une trentaine de journalistes sur leurs rôles dans la réussite du système de gouvernance. Cette année, nous les formons sur leur rôle dans le contrôle de l’action citoyen publique afin de les amener à faire leur travail avec professionnalisme », a-t-il expliqué.

« Quand le journaliste est bien forme, il pourra faite bien son travail. C’est dans ce cadre que avec Friedrich Ebert,  nous avons organisé cet atelier », a-t-il précisé.

« Le journaliste est un acteur de la société civile et le rôle de la société civile, c’est d’amener les dirigeants ou les gouvernants à mieux diriger et a promouvoir la bonne gouvernance. Donc,  le journaliste joue son rôle. Raison pour laquelle,  nous les dotons de cet outil pour pouvoir jouer ce rôle de contrôle et les amener à investiguer aussi sur ka gestion des communes par les maires », a ajouté M. AGBANDA.

Selon lui,  le thème de cet atelier,  « La décentralisation : rôle du journaliste dans le contrôle citoyen de l’action publique’’, est évocateur du rôle que le journaliste est appelé à jouer.

« Conscient de l’immense tâches réservées aux femmes et hommes de médias dans le système de gouvernance locale,  notre organisation s’est engagée dans le soutien du processus à travers la formation de ses membres », a-t-il souligné.

Le Secrétaire général de l’UJIT a témoigné la reconnaissance et la gratitude de son organisation à la Fondation Friedrich Ebert pour son appui multiforme à l’UJIT, dans la mise en œuvre de ses projets.

« Pour être capables de jouer pleinement leur rôle dans l’accompagnement du processus de décentralisation, les journalistes doivent être outillés, afin de leur permettre à contribuer à la promotion de l’un des leviers fondamentaux indispensables à la réussite de la gouvernance locale, en l’occurrence le contrôle citoyen de  l’action publique. C’est ce qui explique l’organisation de cet atelier », a –t-il indiqué.

« Cette rencontre est une opportunité de plus pour outiller les journalistes sur les mécanismes de contrôle de gestion et de la gouvernance de nos communes et sur les enjeux économiques de la décentralisation », conclu le secrétaire général de l’UJIT.

Le Chargé de Programme à la Fondation Friedrich Ebert Expédit Ologou (Représentant du représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert),  a fait savoir que la fondation a une longue histoire de partenariat avec l’UJIT et se réjouit que cette tradition de coopération connaisse aujourd’hui, un épisode encore plus particulière et plus utile pour les citoyens togolais sur la gouvernance locale et surtout l’implication des hommes et femmes de médias dans le contrôle de l’action publique dans l’exécution locale.

Pour lui, la Fondation se réjouie également du fait que l’UJIT s’est engagée sur le chemin de l’amélioration des qualités rédactionnelles,  intellectuelles et pratiques des journalistes,  afin de contribuer à un meilleur contrôle de l’action publique.

Il a formulé une recommandation à l’endroit de l’UJIT pour que cette formation soit suivie de productions pratiques qui leur  permettront de suivre ce que les journalistes font sur le terrain.

Le Secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Békéyi a de son côté, félicite l’UJIT pour l’organisation de cet atelier qui selon lui va à coût sure, contribuer à vulgariser les bonnes pratiques en matières de contrôle citoyen de l’action publique.

Il a souligné que cette formation mettra à la disposition des journalistes des outils qui leur permettront d’être plus performants dans l’exercice de leur profession. Il a invité les participants à mettre en pratique les connaissances acquises au cours de cette formation dans leurs localités respectives.

Le séminaire se déroulera en deux phases : la première phase sera consacrée aux présentations des différentes communications par des experts en la matière, suivies de débats et la seconde phase sera celle des travaux de groupe et de la plénière.

Les modules « Les enjeux de la décentralisation dans le développement socio-économique du pays » et « Notion et outils du contrôle citoyen de l’action publique » seront développées par M. TCHACONDOH Ouro-Bossi, ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale chargé des collectivités locales, Expert en Décentralisation et gouvernance locale;

Le module « Rôle du journaliste et les stratégies de promotion du contrôle citoyen de l’action publique » sera développée par M. Franck ASSAH, Journaliste et consultant médias.

 

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net       

Site Web : www.togo24.net   

Related posts

Niger : 15 militaires tués et 6 portés disparus après une attaque « terroriste » dans le sud-ouest

Togo 24

Problématique de la gestion et la conservation du fonds documentaire des médias au Togo : Discours du Président de la HAAC,  Pitalounani TELOU (Audio)

Togo 24

Burkina : une « dizaine de terroristes neutralisés », après le massacre de Solhan (armée)              

Togo 24

Leave a Comment

Translate »