ACTUALITES AFRIQUE GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo – Pratiques du recrutement éthique et l’exploitation au travail : l’OIM a renforcé les capacités des acteurs sur le phénomène à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 24 avril 2021) – Un atelier de formation des Agences de recrutement et de placement sur les pratiques de recrutement éthique et l’exploitation au travail au Togo s’est tenu du 22 au 24 avril 2021 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé),  a constaté Togo 24.

Initiée par l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) avec l’accompagnement du Département d’État du Gouvernement des États-Unis, cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Régional sur la Migration en Afrique.

Elle a regroupé des acteurs relevant des administrations publiques,  du secteur privé,  des agences de recrutement,  des organisations syndicales,  des ONG et associations,  le patronat …..).

 

Cette formation vise à renforcer les capacités des fonctionnaires de l’Agence nationale pour l’emploi, des recruteurs / employeurs privés,  des organisations syndicales, de travailleurs,  des ONG et associations sur le recrutement éthique et sur l’exploitation au travail.

Cette rencontre de trois jours a permis de partager les recommandations et les aspects couverts par l’étude réalisée en septembre 2020 sur le recrutement de la main d’œuvre au Togo et de présenter aux participants les normes en matière de recrutement éthique aux participants.

Il s’est agi aussi d’expliquer en termes simples à quoi ressemble les systèmes de gestion dans la pratique éthique du recrutement, de partager les directives en matière de recrutement éthique à l’endroit des différents acteurs.

Elle a permis également d’améliorer les connaissances des participants en matière d’exploitation ou la traite au travail,  d’échanger sur le travail des enfants et celui des femmes,  de discuter des manifestations de l’exploitation au travail et de partager les dispositions juridiques et pratiques en  matière d’exploitation en cours dans le pays.

Etienne Banga, Chargé de Bureau de l'OIM - TOGO
Monsieur Etienne Banga, Chargé de Bureau de l’OIM – TOGO

Pour Monsieur Etienne Banga,  Chargé de Bureau de l’OIM – TOGO,  les phénomènes de pratiques illégales et irrégulières de recrutement non éthique et de l’exploitation au travail,  doivent interpeller tous les acteurs impliqués dans la lutte et la prévention de la traite des humains et au travail forcé,  à prendre conscience

« L’OIM est attachée au principe selon lequel, la migration humaine et ordonnée est bénéfique pour les migrants et la société », a-t-il souligné.

« Pour l’OIM, la migration ordonnée est une source de développement et c’est à ce titre qu’elle aide les Etats membres à relever ce défi », a précisé M. Banga.

Ce dernier a salué les efforts du gouvernement togolais,  qui, grâce à son plan quinquennal (2020-2025), a décidé de  dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie locale, afin d’améliorer les secteurs de l’emploi au niveau national grâce aux ambitions, de faire de l’agriculture un véritable moteur de croissance et de création d’emplois.

Le Chargé de Bureau de l’OIM-TOGO a rassuré les migrants qu’il y a de l’avenir au Togo, avant de remercier l’ANPE pour son implication et son accompagnement dans la mise en œuvre des différents projets de l’OIM.

Le directeur général de l’ANPE Monsieur Tsiglo Kossi a pour sa part souligné qu’il apparaît clairement que le recrutement non éthique est devenu une préoccupation mondiale avec des conséquences dévastatrices pour les économies, les entreprises et pour la paix sociale.

directeur général de l’ANPE Tsiglo Kossi
directeur général de l’ANPE Monsieur Tsiglo Kossi

Selon lui, ce phénomène est tellement enraciné qu’il faut dans toute tentative de solution, mobiliser une approche concertée de l’ensemble des acteurs en vue d’harmoniser les pratiques de recrutement respectueuses des normes légales et des droits humains.

Soulignons que le Programme Régional sur la Migration en Afrique vise au Togo,  à promouvoir la migration de la main d’œuvre à travers des pratiques de recrutement responsables,  tout en améliorant la protection des travailleurs migrants et en réduisant simultanément les cas de traite et d’exploitation des êtres humains,  notamment le travail forcé et l’exploitation sexuelle vers différentes destinations

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net       

Site Web : www.togo24.net   

 

Related posts

Nigeria : 5 morts, 13 blessés dans l’explosion d’un camion-citerne à Lagos

Togo 24

Bénin : l’opposante Madougou arrêtée avant la présidentielle saisit l’ONU  

Togo 24

Le président français Macron se rendra aux obsèques du président tchadien Idriss Déby (Gouvernement)

Togo 24

Leave a Comment

Translate »