ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Kloto 1 – Projet FHAIT : Des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapées outillées sur leurs droits, l’estime de soi et les compétences en gestion au village

©Togo24 – (Kpalimé, le 15 Mai 2021) – Une trentaine de membres du groupe d’épargne et de crédit Novissi de Kalakala, regroupant des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapées  des veuves et deux hommes handicapés,  ont été mieux outillées sur leurs droits, l’estime de soi et les compétences en gestion au village, lors d’une formation d’une journée, tenue le vendredi 14 mai 2021 à Kalakala, dans le canton de Kpadapé, (commune de Kloto 1), a constaté un journaliste de Togo 24.

Initiée par l’Association pour la promotion de la femme handicapée au Togo (APROFETHO), cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ‘’Femme Handicapée en Action pour l’Inclusion au Togo’’ (FHAIT), avec les appuis techniques et financiers de  CBM, et  de la BMZ.

Exécuté par APROFETHO, ce projet sera mis en œuvre avec la collaboration de 6 Organisations partenaires installées dans les zones d’interventions du projet (préfecture de Kloto, Zio, Vo, Lacs, Yoto, Haho), à travers la méthodologie GEC et AVEC.

Dans la préfecture de Kloto, le projet est mis en œuvre par l’Union des Personnes Handicapées Physiques et des Personnes Valides pour le Développement Social (UHPPVDS).

Cette formation vise à former au moins 30 mères d’enfants handicapées, y compris des personnes vulnérables, incluses du GEC (Groupe d’Epargne et de Crédit) Novissi de Kalakala, sur leurs droits, l’estime de soi et les compétences en gestion et la nécessité pour elles de participer pleinement au processus de développement de leurs localités.

Elle a également permis de former les participantes sur les droits des femmes handicapées, et des mères d’enfants handicapées sur la nécessité pour chacune de comprendre que le handicap est l’affaire de tout le monde.

La rencontre de Kalakala a aussi permis de former les participantes sur l’estime de soi et sur le mécanisme inclusif de la méthodologie GEC et VEC, qu’on peut adapter pour améliorer leurs conditions de vie et à se prendre en charge par ses propres moyens.

 ‘’APROFETHO a constaté que des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés sont généralement marginalisées, victimes des mépris et  en extrème vulnérabilité’’, a indiqué Yawo OCLOO, Directeur Exécutif de l’UHPPVDS.

‘’Donc, cette vulnérabilité de ces femmes handicapées a poussé APROFETHO a initié ce projet, afin de sortir les femmes handicapées et les mères d’enfants handicapés de cette situation’’, a-t-il expliqué.

‘’L’objectif, est de les rendre autonome financièrement et économiquement en vue de prendre des décisions et de se prendre en charge elles même, de prendre en charge leurs enfants et de décider de leur avenir’’, a-t-il souligné.

‘’Plusieurs activités sont prévues dans la mise en œuvre de ce projet, dont cette formation des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapées sur leurs droits, l’estime de soi et les compétences en gestion au village. Comment ces femmes peuvent se donner de la considération, de l’estime de soi, s’apprécier elles même et se valoriser sur le plan social et dans tous les domaines, sans attendre l’aide de qui que ce soit’’, a précisé M. OCLOO.

‘’Ce projet a pour objectif d’organiser ces femmes en groupes d’épargnes et de crédits. Ces groupes organisent ces femmes à épargner de l’argent entre  elles même et à se faire de crédit entre elles même, que des banques et des institutions de micro finances ne pourront pas leur faire’’, a-t-il ajouté.

Le président de l’UHPPVDS a fait savoir que ces femmes s’organisent pour décider de leur vie, de leur personnalité et elles affichent cela au public, qu’elles sont capables de quelque chose, qu’elles sont compétentes et qu’elles ont de la valeur.

Les participantes à cette rencontre ont été formées sur des modules tels que ; les droits et devoirs des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés, la compétence en gestion, l’estime de soi.

Les présentations ont été faites en langue locale Ewé, suivies des travaux et exercices  pratiques et de débats ainsi que de la formulation des recommandations à l’endroit des différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ce projet.

 

De retour à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE

Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Bénin : incidents dans plusieurs villes à l’approche de la présidentielle

Togo 24

Déby, maître du Tchad et allié stratégique de l’occident dans la lutte contre les Jihadistes

Togo 24

Diplomate : Dr Mohamed Ibn Chambas reçu par Faure Gnassingbé

Togo 24

Leave a Comment

Translate »