ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Kloto – Projet EPNV-JS : WANEP-TOGO et les médiateurs locaux en ateliers-bilan à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 19 mai 2021) – Dans le cadre de la mise en œuvre de son Projet ‘’Education à la Paix, à la Non-Violence et à la Justice Sociale (EPNV-JS)’’, appuyé par Paim pour le Monde, la Branche togolaise du Réseau Ouest Africain pour l’édification et la paix (WANEP-TOGO), a formé en janvier 2021 ; 163 médiateurs locaux, afin de les impliquer dans la réduction des conflits et comportements violents dans les communautés de la zone d’intervention du projet.

Il était question d’outiller ces médiateurs locaux, en de l’accompagnement de 100 ménages et 5 Clubs de football, d’aider à régler ou résoudre des conflits récurrents auxquels font face les ménages ciblées et de travailler avec les dirigeants, les supporteurs et les joueurs de football identifiés, dans le sens de la réduction du niveau de violence dans le domaine du football.

Après quelques d’activités, avec les ménages et les clubs de football, et en vue d’apprécier les réussites et les difficultés liées à l’utilisation des mécanismes traditionnels de transformation pacifique des conflits par les médiateurs,  WANEP-TOGO organise du 18 au 21 mai 2021 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé),  trois atelier de partage d’expériences des médiateurs locaux dans leur mission d’accompagnement des ménages basée sur les mécanismes traditionnels de gestion des conflits. Ces ateliers regroupent les 163 médiateurs communautaires formés dans la même ville.

Ces rencontres serviront aussi de cadre de partage des bonnes pratiques et des leçons apprises. Le nombre et les types de conflits réglés,  ainsi que les mécanismes traditionnels utilisés par les médiateurs seront aussi partagés au cours de ces ateliers.

Ces ateliers initiés par la WANEP-TOGO, visent à partager les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées dans l’utilisation des mécanismes traditionnels de transformation pacifique des conflits par les médiateurs locaux dans leur mission d’accompagnement des ménages.

Il s’agira de façon spécifique, d’apprécier le niveau d’exploitation des mécanismes traditionnels, de connaitre les résultats issus des médiations menées au sein des ménages et d’apprécier les bonnes pratiques et  les leçons apprises relevées au cours de l’accompagnement des ménages par les médiateurs.

Il s’agit aussi de relever les difficultés rencontrées par les différents médiateurs locaux formés dans leur rôle d’accompagnement des ménages et de définir des stratégies de consolidation des acquis issus de l’expérience des médiateurs locaux.

Dans son allocution de bienvenue, la Cheffe du EPNV-JS, Madame Nadège KOLOBH, a relevé l’importance que revêt la paix dans le développement d’une communauté et d’un pays avant d’inviter les médiateurs communautaires a œuvrer pour la consolidation de cette paix, sans laquelle  aucun développement n’est possible.

‘’En janvier 2021, WANEP-TOGO a formé 163 médiateurs locaux sur les mécanismes traditionnels de gestion pacifique des conflits. Et donc, à l’issue de cette formation, les médiateurs étaient appelé à travailler avec 100 ménages que nous avions eu à identifier. Ces médiateurs avaient pour mission,  d’aller dans ces ménages,  d’identifier les conflits dans ces ménages et essayer de les régler à partir de la formation qu’ils ont eu à suivre,’’  a rappelé DJAHO Mandéla, Responsable des programmes à WANEP-TOGO.

‘’Et donc aujourd’hui, nous venons faire un bilan de ce travail qui a été fait par les médiateurs’’, a-t-il souligné.

‘’Il s’agira plus concrètement de voir, quels sont les types de conflits qu’ils ont pu identifier dans les ménages ?,  quels sont les mécanismes qu’ils ont utilisé à partir de ce qu’ils ont appris ?, à quels résultats ils ont abouti ?, quels sont les difficultés auxquelles ils ont fait face dans la résolution des conflits dans les ménages ?’’,  a-t-il précisé.

’Bref, il s’agira pour nous de faire un bilan des activités qui ont été réalisées, mais aussi, des partages d’expériences,  des bonnes pratiques, des leçons apprises, et des réussites,  pour voir dans quelle mesure le travail pourra continuer’’, a ajouté M. DJAHO.

‘’Parce que pour nous, il ne s’agira pas de s’arrêter là,  les conflits étant toujours dans les ménages, et donc et s’agira essentiellement, de voir dans quelle mesure,  les médiateurs pourront donc continuer ce travail pour lequel, ils sont appelés’’,  a-t-il expliqué.

Le Responsable des programmes à WANEP-TOGO, a félicité les médiateurs locaux pour leur travail accompli sur le terrain,  malgré les difficultés et les obstacles auxquels ils ont fait face. Des efforts qui ont permis d’arriver aux résultats escomptés.

Il les a encouragés pour la poursuite des activités, allant dans le sens de la résolution des conflits dans les ménages et dans les clubs de football, pour la pérennisation des activités du projet.

Ces trois rencontres se déroulent selon une approche participative. Des travaux de groupe, des partages, des réflexions et des restitutions en plénière meubleront ces sessions.

Cette activité de partage d’expérience permettra, aux médiateurs locaux, répartis en trois (3) groupes, d’échanger entre eux en vue d’apprécier les résultats obtenus et de partager les expériences  des uns et des autres en matière d’accompagnement des ménages dans la gestion durable des conflits.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Related posts

 Togo – 27 Avril 2021 : Faure Gnassingbé ranime la flamme de l’indépendance

Togo 24

La Côte d’ivoire intensifie la vaccination contre Ebola

Togo 24

Diplomatie : Le Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou en visite d’amitié et de travail au Togo.

Togo 24

1 comment

APATI Lolonyo 19 mai 2021 at 19h09

S’EM.Faure Essozimna GNASSINGBÉ Présent de a République Togolaise était depuis dans le ventre de sa maman ce qu il est aujourd’hui .Un homme de paix ,de p arôme , rassembleeur, économiste . Alors il mérite ce prix-là prions sur sa vie la santé pour faire du TOGO un pays émergent avec le PND

Reply

Leave a Comment

Translate »