ACTUALITES AFRIQUE POLITIQUE

Crise politique au Mali : la communauté internationale condamne le coup de force orchestré par les militaires de la junte

©Togo24 – (Kpalimé, le 25    mai 2021) – Les militaires maliens mécontents du nouveau gouvernement annoncé par les autorités de transition ont arrêté le président et le Premier ministre lundi, dans un coup de force secouant le pays plongé depuis des années dans une crise profonde.

Une grande partie de la communauté internationale a condamné « fermement la tentative de coup de force » et, dans un communiqué, « exige la libération immédiate et inconditionnelle » du président Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane, conduits avec certains collaborateurs sous la contrainte par des soldats au camp militaire de Kati, à quelques kilomètres de Bamako, haut lieu de l’appareil militaire malien.

La Minusma,  l’Union africaine (UA), la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni l’Allemagne et l’Union européenne ont condamné « fermement la tentative de coup de force». Ils rejettent par avance tout fait accompli, y compris une éventuelle démission forcée des dirigeants arrêtés.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé lundi « au calme » au Mali et à la « libération inconditionnelle » de MM.Ndaw et Ouane.

Selon des diplomates, le Conseil de sécurité pourrait tenir une réunion d’urgence dans les prochains jours.

Une délégation du collectif qui avait mené en 2020 la contestation contre Ibrahim Boubacar Keïta et qui avait été marginalisé par les colonels, s’est rendue dans la nuit à Kati.

Cette crise politique renouvelée renforce les doutes quant à la capacité à tenir l’engagement d’organiser des élections début 2022, dans un contexte où de violences jihadistes et autres continuent sans relâche et où s’accumulent les signes de grogne sociale. La principale organisation syndicale vient d’annoncer une nouvelle grève pour cette semaine.

 

Source : AFP

Related posts

Afrique : La Côte d’Ivoire rend un hommage national à Hamed Bakayoko

Togo 24

RDC : Tshisekedi au chevet des victimes du volcan à Goma

Togo 24

Santé : Le projet ‘’Lutter contre le diabète et ses complications au Togo, lancé officiellement à Atakpamé

Togo 24

1 comment

APATI Lolonyo 25 mai 2021 at 19h57

Je félicite la communauté internationale surtout UA pour cette condamnatio de la situation Malienne.Mon souhait est que déjà dans les jours proches une délégation de l UA arrive dans ce pays.
En Côte d’Ivoire le président ALASSANE peut chercher une Amic le générale et voir ceux qui peuvent volontairement revenir . parceque il se peut que la main de Guillaume Soro fait partie ce qui se passe dans ce pays

Reply

Leave a Comment

Translate »