ACTUALITES SOCIETE

Togo – nouveau code du travail : des directeurs administratifs et des ressources humaines des SFD outillés sur les innovations et les implications sur la convention collective des SFD.

©Togo24 – (Kpalimé, le 10 juin 2021) – Des directeurs administratifs et des directeurs des ressources humaines des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) ont entamé mercredi à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), un atelier de formation de trois jours sur le nouveau code du travail : les innovations et les implications sur la convention collective des SFD, a constaté un journaliste de Togo 24.

Cet atelier de formation est initié par l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo (APSFD-TOGO).

Il permettra aux directeurs administratifs et des directeurs des ressources humaines des Systèmes Financiers Décentralisés de maitriser les nouveaux types de contrat (contrat saisonnier, à temps plein, intérimaire, de projet, le tâcheronnat, le placement) et leurs avantages par rapport au secteur de la microfinance.

Cette formation permettra également aux participants de connaitre les différents types de conventions de stage, leur formation et leur implication vis-à-vis de l’institution.

Il s’agit aussi pour les participants de maitriser l’amélioration de la réglementation du chômage partiel, du licenciement, de la suspension du contrat, de l’aménagement du temps de travail des cadres dirigeants, ainsi que le calcul des indemnités de fin de contrat ou de primes de précarité.

Il sera aussi question durant ces trois jours, de faire connaitre aux participants, les nouvelles méthodes de prévention et de résolution des conflits collectifs de travail à travers la conciliation, la médiation et l’arbitrage.

Cet atelier de formation permettra en outre aux directeurs administratifs et des directeurs des ressources humaines des SFD de maitriser les méthodes de classification de personnels des SFD en conformité avec la convention collective, et de connaitre la mise en place du télétravail ou du travail à distance en vue de renforcer la résilience contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19) et de profiter pleinement des avantages de la digitalisation.

‘’Cette formation a été organisée à l’endroit des acteurs du secteur de la microfinance pour les outiller sur les nouvelles lois ou dispositions qui rentreront bientôt en vigueur, règles relatives au nouveau code du travail’’, a souligné Ayi Komlan Agbéko, Formateur APSFD-TOGO.

‘’En décembre 2020, un nouveau code du travail a été adopté par l’assemblée nationale togolaise. Ce nouveau code, qui est actuellement en relecture, a été transmis au gouvernement et renvoyé à nouveau à l’assemblée pour une relecture et une adoption définitive. Donc, pour permettre aux acteurs du secteur de la microfinance d’être fin prêt au moment venu, que aujourd’hui, l’APSFD-TOGO, a jugé bon d’organiser cette session de formation’’, a-t-il expliqué.

’Le code du travail actuel en vigueur date de 2006 et 15 ans après son entrée en vigueur, beaucoup de choses ont évolué dans l’environnement économique, dans le cadre du travail, sur le plan technologique. Le nouveau code qui vient prend en compte toutes ces évolutions. Il y a de nouveaux types de contrats qui voient le jour, notamment le contrat de projet, le contrat à temps partiel qui est mieux organisé’’, a-t-il précisé.

Ce nouveau code du travail a indiqué le formateur, tient également compte des nouvelles technologiques, notamment le télétravail, qui est devenu une pratique maintenant, suite à la Covid-19, qui a été mis en œuvre par beaucoup de sociétés et entreprises.

‘’La convention collective vient compléter en réalité le code du travail. L’actuelle convention collective spécifique aux SFD a été adoptée en conformité avec le loi de 2006. Donc, lorsqu’une nouvelle loi va prendre effet, il faudra adapter notre convention collective du secteur. C’est important de commencer les réflexions, parce que lorsque la nouvelle loi rentrera en vigueur, on aura plus le choix. Il faut commencer par comparer cette nouvelle loi avec le code existant et identifier les points de modification’’, a ajouté le formateur.

Pour Ange Kossivi Kétor, directeur exécutif de l’APSFD-TOGO, le code du travail est le référentiel qui encadre les relations entre l’employeur et l’employé.

‘’Les dispositions du code de travail ne sont pas bien maitrisées et appliquées convenablement dans les institutions de microfinances. Nous avons fait le constat et maintenant, nous sommes avec une nouvelle version du code travail, qui apporte beaucoup d’innovations par rapport au code actuel du travail’’, a-t-il relevé.

‘’Donc il y a lieu de faire le point des pratiques antérieures du code dans sa version actuelle et voir comment renforcer les capacités des acteurs de la microfinance sur les innovations qui arrivent’’, a-t-il souligné.

Selon lui, l’employé et l’employeur tirent beaucoup davantage dans ce nouveau code du travail qui rentrera bientôt en vigueur.

‘’Notre attente durant cette formation, c’est de maitriser les innovations que prendra en compte le nouveau code travail, les conventions de stage et le télétravail. Dans ma vie professionnelle, cette formation me permettra de mieux m’adapter avec les nouveaux stagiaires, et mieux savoir comment rédiger les contrats de travail par rapport au nouveau code qui sera mis en vigueur’’, a confié Mme Houessou-Agbo Akouvi, Responsable Ressource Humaines à la Mutuelle ASJD à Lomé.

Pour Anani Koffi Mawuexonam, Chef Service Administration du personnel à la COOPEC AD, cette formation est venue à point, ‘’parce qu’elle nous permettra d’acquérir de nouvelles connaissances qui nous aiderons à mieux gérer les ressources humaines dans nos institutions’’.

‘’La convention collective des SFD a été élaborée  dernièrement et nous sommes dans sa mise dans nos structures, et voilà que le code du travail a été modifié et rentrera bientôt en application. Donc, en venant à cette formation, je m’attendais à être informé sur ces nouvelles innovations de ce nouveau document que nous allons exploiter pour gérer les ressources humaines dans nos institutions. Nous voulons aussi être informé sur les incidences que ce nouveau code aura sur cette convention collective’’, a-t-il dit.

La formation porte sur des thématiques tels que : ‘’le nouveau code : les innovations et les impacts sur la convention collective’’, et ‘’la grille indemnitaire’’ et prendra fin vendredi.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net 

 

Related posts

Amou 3 : Ouverture de la première session ordinaire exercice 2021 du Conseil municipal de la commune.

Togo 24

Togo – 61ème anniversaire : Faure Gnassingbé assiste au défilé militaire et paramilitaire

Togo 24

The Classic ‘Jeans & A Nice Top’ Look Is Making A Comeback

Togo 24

Leave a Comment

Translate »