ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Savanes – EJV : Le jeune Illiassou, est propriétaire d’une boutique de pièce détachées et d’un atelier de mécanique, grâce au projet EJV.

©Togo24 – (Lomé, le 17 juin 2021) – Illiassou est un jeune mécanicien résident et domicilié à Koumongou à Djandjatié, dans la préfecture de l’Oti-Sud. Il fait partie des neuf (09) jeunes promoteurs d’Activités génératrices de revenus, appuyés en kits d’artisans par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), dans la région des Savanes dans le cadre du projet EJV.

Illiassou a reçu un kit de mécanique à deux roues, outil grâce auquel il réussit à mettre en place son atelier de mécanique deux roues Koumongou à Djandjatié, village bénéficiaire du projet EJV dans la préfecture de l’Oti-Sud.

Agé de 31 ans, il est marié et père de 5 enfants. Il a été enrôlé par le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv) et a participé au reboisement le long du fleuve Kara, activité s’inscrivant dans le cadre des Travaux à hautes intensités de mains d’œuvre (THIMO) choisi par la communauté de Djandjatié Koumongou.

Subventionné par le projet à la fin du volontariat communautaire, Illiassou a plutôt choisi de mettre en place son atelier de mécanique, car c’était pour lui, le rêve de tous les jours. Le jeune promoteur a également alimenté sa boutique de pièce détaché et est maintenant à son propre compte.

‘’Avant le projet EJV, j’arrivais à subvenir aux besoins nutritionnels de mes progénitures, mais quand à la santé et à l’éducation, j’éprouvais des difficultés financières. Cela a même poussé mes deux premiers fils à la déscolarisation. Mais avec l’arrivé du projet, l’appui en subvention et l’accompagnement de mon coach, je suis maintenant à mon propre compte grâce à mes activités. Je suis arrivé à renvoyer mes enfants à l’école. J’arrive maintenant à subvenir à tous les besoins de ma famille’’, a-t-il témoigné.

 

L’appui aux Activités génératrices de revenus, la composante 2 du projet EJV, vise à soutenir le démarrage ou l’extension des activités génératrices de revenus des bénéficiaires qui ont achevé avec succès le Volontariat communautaire et formation.

Le projet EJV, initié par le gouvernement togolais et piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), est financé par la Banque mondiale. Il vise à fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés dans 150 cantons les plus pauvres du Togo.

 

Source : Anadeb Savanes

Related posts

Niger : Ouhoumoudou Mahamadou, nommé premier ministre

Togo 24

Haho 1 : L’ONG ASDI a fait un don de kits scolaires et vestimentaires aux enfants de l’orphelinat NDN de Notsè.

Togo 24

Sénégal : le Président promet de « nouvelles réponses » aux demandes des jeunes

Togo 24

Leave a Comment

Translate »