ACTUALITES AFRIQUE

Covid-19 : record de contaminations au Sénégal à l’approche d’une grande fête religieuse

©Togo24 – (Lomé, le 15 juillet 2021) – Le Sénégal a enregistré mercredi un nombre record de contaminations au Covid-19, une progression « fulgurante » qui requiert une vigilance accrue, selon le président Macky Sall, qui n’a pas annoncé de nouvelles restrictions sanitaires à quelques jours des grandes célébrations de l’Aïd El Kébir.

Le ministère de la Santé a précisé que sur 2.854 test réalisés, 733 étaient revenus positifs, soit un taux de positivité de plus de 25%. La moitié des cas proviennent de la région de Dakar. Au cours de la dernière semaine, 3.160 cas ont été enregistrés, faisant passer le nombre total de contaminations à 47.596, pour 1.203 décès.

Lors d’un conseil des ministres, le chef de l’Etat sénégalais a « insisté sur l’impératif de respecter les mesures barrières, le port systématique du masque, la limitation des rassemblements et déplacements au regard de la multiplication fulgurante, aux plans mondial, continental et national, des infections de Covid-19 », selon un communiqué de la présidence.

Macky Sall n’a en revanche pas évoqué le retour du couvre-feu, de l’interdiction des déplacements entre les régions ou de celle des rassemblements. Ces restrictions, mises en place lors des deux précédentes vagues, ont été levées après des émeutes socio-politiques en mars.

Le syndicat national des médecins (Sames) avait appelé mardi à « interdire tous les rassemblements religieux, culturels et politiques ». « Les services sont au bord de l’implosion, surtout à Dakar, et bientôt ce sera quasi impossible de trouver une place pour les malades graves qui sont de plus en plus jeunes », avait averti le syndicat médical.

« La menace d’une catastrophe sanitaire et sociale avec l’explosion de la pandémie de Covid-19 et le variant Delta n’a jamais été aussi imminente à la veille de la fête de la tabaski. L’Etat doit prendre les mesures qui s’imposent immédiatement. La politique de l’autruche (est) irresponsable », a pour sa part tweeté Alioune Tine, une voix écoutée de la société civile, fondateur du centre de réflexion Afrikajom Center.

Macky Sall a répondu en lançant un appel à la « mobilisation de l’ensemble du personnel de santé » et en demandant aux chefs religieux et coutumiers de participer à la « sensibilisation des populations », selon le communiqué. Il a « surtout » prôné l’accélération de la campagne de vaccination, « avec l’acquisition de nouvelles doses par l’Etat », alors que de nombreux centres de santé font face à des pénuries et qu’une partie importante de la population rechigne à se faire vacciner.

Le Sénégal, pays d’environ 16 millions d’habitants, approche des 600.000 doses de vaccins injectées. D’éventuelles nouvelles restrictions risquent d’être particulièrement impopulaires à quelques jours de la « tabaski ».

Nom donné en Afrique de l’Ouest à la Fête du Sacrifice, l’Aïd al-Adha, cet événement est pour de très nombreux Sénégalais l’occasion de voyager à travers le pays en empruntant généralement des bus et taxis collectifs bondés. L’augmentation rapide des contaminations au Sénégal s’inscrit dans un rebond général en Afrique, qui « vient de vivre la semaine la plus désastreuse de l’histoire des pandémies sur le continent », selon le l’OMS, qui prévoit que « le pire reste à venir ».

 

Source : AFP

 

Related posts

Togo : la Centrale électrique « Kékéli Efficient Power », inaugurée par Faure Gnassingbé.

Togo 24

Coopération : une délégation du CNT du Mali reçue par Yawa Djigbodi Tsègan.

Togo 24

Afrique du Sud : le roi zoulou appelle à « la paix »

Togo 24

1 comment

APATI Lolonyo 15 juillet 2021 at 4h48

C est extrêmement grave au SÉNÉGAL le président MACKY SALL doit prendre sa responsabilité pour éviter le pire.Les fêtes sont là pour toujours ‘Il peut suivre l exemple du TOGO au moment de Noël,nouvel an et pacques.
En Afrique la justice peut revoir la situation de l ancien Président et calmer la destruction et la vie humaine.
Félicitations aux communes qui continuent par mettre en terre les plans en terre du fait d atteindre les un milliard par an.
Tout va rapidement pour PIA avec ce lancement des travaux par la cheffe du gouvernement Madame Victoire TOMEGAH-DOGBE

Reply

Leave a Comment

Translate »