ACTUALITES AFRIQUE

Algérie : un journaliste condamné à deux ans de prison ferme

©Togo24 – (Kpalimé, le 18 juillet 2021) – Un journaliste a été condamné en Algérie à deux ans de prison ferme un tribunal de Tébessa (nord-est) qui a aussi ordonné la suspension de son contrat de travail dans une radio, pour des publications sur Facebook, a indiqué dimanche une ONG algérienne.

Ce jugement est le dernier en date d’une série de condamnations sévères visant des journalistes dans ce pays d’Afrique du Nord, malgré les critiques internationales.

« Adel Sayad a été condamné par contumace à deux ans de prison ferme avec mandat d’arrêt » par le tribunal qui a également ordonné la suspension de son contrat de travail à « la radio locale de Tebessa où il a exercé pendant 26 ans », a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur son compte Facebook.

Le journaliste, qui n’était pas présent à l’audience pour une raison non précisée, a réagi avec humour, sans préciser la nature des publications sur Facebook pour lesquelles il a été condamné.

« Je n’ai jamais imaginé cette gloire dans la nouvelle Algérie: deux ans de prison avec un mandat d’arrêt et un autre ordre de suspendre mon travail à la radio où j’ai passé 26 ans », a écrit en français Adel Sayad sur son compte Facebook.

« Quelle bonne nouvelle à la veille de l’Aïd Al-Adha (la plus importante des fêtes musulmanes, ndlr). Merci Monsieur Abdelmajid Tebboune pour cette grande réalisation », a-t-il ajouté en citant le président algérien.

Contactés par l’AFP, le journaliste et la radio qui l’emploie n’ont pas répondu dans l’immédiat.

L’Algérie figure à la 146e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2021 établi par l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

Mercredi, le président Tebboune a gracié 101 détenus incarcérés pour avoir appelé ou pris part à des manifestations dans le cadre du mouvement de contestation du Hirak.

Auparavant, plus de 200 personnes étaient incarcérées en Algérie pour des faits en lien avec le Hirak et/ou les libertés individuelles, selon le CNLD.

 

Source : AFP

Related posts

Bénin : l’Empereur Mondial des Ogbonis Sa Majesté Kabiessi Owo-Lobe, arrêté et auditionné

Togo 24

Togo – élections régionales – Fake new : la CENI situe le public.

Togo 24

Togo : Lomé a abrité la 23è réunion du comité ministériel du GIABA

Togo 24

Leave a Comment

Translate »