ACTUALITES AFRIQUE INTERNATIONAL SOCIETE

Bénin : l’Empereur Mondial des Ogboni, libéré lundi et placé sous convocation

©Togo24 – (Kpalimé, le 20 juillet 2021) – Arrêté dimanche par une unité des forces de l’ordre béninoise à son domicile à Cotonou au Bénin, pour des bastonnades infligées par ces ministres et d’autres responsables du palais impérial à son secrétaire administratif Ibrahim Houégnon, l’Empereur Mondial des Ogboni, El-Hadj Adam Abibou, (Alias Sa Majesté Kabiessi Owo-Lobe), a été libéré ce lundi et placé sous convocation, après avoir été auditionné par le procureur de Cotonou.

Depuis quelques jours, des vidéos circulent sur des réseaux dans lesquelles les ministres et d’autres responsables du palais impérial de l’Empereur Mondial des Ogboni ont infligé un ‘’châtiment corporel sauvage’’ au sieur Ibrahim Houégnon (secrétaire administratif de l’Empereur).

Ces bastonnades font suite à une affaire d’opération de retrait de transfert d’argent Mobile Money d’une somme de 195.OOOFCFA qui s’est mal tournée entre Ibrahim Houégnon (client) et une dame (gérante).

Selon des sources concordantes, Sa Majesté Kabiessi Owo-Lobe serait le présumé commanditaire de cette forfaiture.

Dans un audio diffusé également sur les réseaux sociaux,  Ibrahim Houégnon a demandé la clémence des autorités béninoises de l’aider dans cette situation, un cri d’alarme qui heureusement a porté fruit.

Arrêté dimanche, puis présenté lundi au parquet de Cotonou,  Sa Majesté Kabiessi Owo-Lobe, a été libéré provisoirement, après avoir été auditionné par le procureur. Mais il a été placé sous convocation et poursuivi pour complicité de coups et blessures.

Les autres personnes (ministres et responsables du palais impérial) également interpellées dans le cadre de cette affaire, ont été placés sous mandat de dépôt.

Leur procès est prévu le mardi 10 aout 2021 devant la première chambre des flagrants délits du tribunal de Cotonou.

Selon nos informations, le leader religieux a été relâché pour n’avoir pas participé activement à la bastonnade dans son palais.

Selon une source judiciaire, conformément au code pénal de la République du Bénin, El-Hadj Adam Abibou et ses collaborateurs arrêtés, risquent de lourdes sanctions, une réclusion criminelle de 10 à 20ans selon les appréciations du juge. Mais tout dépendra aussi de la qualification qui sera retenue, après consultation du certificat médical de la victime.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

Related posts

Diplomate : Dr Mohamed Ibn Chambas reçu par Faure Gnassingbé

Togo 24

Togo : l’ancien Président de la République par intérim El-hadj Abass Bonfoh, inhumé à Kabou

Togo 24

Lacs 2 : Les membres de REFACOF et ceux des groupements Eyram et Novissi ont mis en terre 1500 plants à Agouégan

Togo 24

Leave a Comment

Translate »