ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Kloto1 – EBOMAF : certains quartiers de Kpalimé privés de l’eau de la TdE, les autorités locales réagissent

©Togo24 – (Kpalimé, le 24 juillet 2021) – Des habitants de plusieurs quartiers de la ville de Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé, chef-lieu de la commune de Kloto 1), sont complètement et totalement privés depuis une dizaine de mois, de l’eau potable de la Togolaise des Eaux (TdE), suite aux travaux de bitumage, de réhabilitation, de renforcement et d’aménagement de voiries et de réseaux divers, d’au moins 15 km effectués par l’Entreprise EBOMAF dans la ville.

Démarrés quelques temps après le 17 juin 2020, date à laquelle, le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et la ministre des infrastructures et des transports Zouréhatou Kassa Traoré, ont officiellement lancés les travaux de bitumage, de réhabilitation et de renforcement de la Route nationale N°5 Lomé-Kpalimé, long de 120 km, les travaux se poursuivent à Kpalimé et sont diversement appréciés par les populations.

 

Les rues concernées par les travaux d’EBOMAF

A Kpalimé, les travaux se réalisent sur 16 voies. Il s’agit de la : Rue N°1 : Monument aux Morts – Nouvelle gare routière – Stade municipale – Marché central, Rue N°2 : Marché central – Rue du commerce – Texaco, Rue N°3 : Mairie – Affaires sociales, Rue N°4 : Préfecture – EPP centrale – Route nationale N°5, Rue N°5 : Gare ferroviaire UTB – Route nationale N°5, Rue N°6 : Bar Happy life – Concordia – Kliguekodzi,  Rue N°7 : Maison du chef canton – ORABANK – TOGOGRAIN, Rue N°8 : TEXACO – GOURMET – Carrefour Kpégolonou.

 

Les autres rues :

Rue N°9 : Route nationale N°5 – Hôtel Cristal – Camp peloton, Rue N°10 : Camp peloton – Hôpital CHP – Cimetière – Route de Hanyigba, Rue N°11 : TEXACO – ENIJE – Cathédrale, Rue N°12 : Hôpital CHP – Cathédrale – rue Bressuire, Rue N°13 : Route nationale N°5 – DRDR – Marché Château, Rue N°14 : Rue BEIJA, Rue N°15 : Monument aux morts – ORABANK et Rue N°16 : Fan Milk – Collège Protestant – Hôtel Royal (sur la route Missahoé).

 

Ces travaux qui ont connu de ralentissement par endroit pendant quelques mois, pour diverses raisons,  ont repris avec un nouvel élan, grâce aux interventions du préfet de Kloto Bertin Koku ASSAN et du maire Yawo Winny DOGBATSE de Kloto 1, qui ont saisi les plus hautes autorités du pays pour leur faire part des désagréments et de la souffrance que subissent certains habitants de quelques quartiers de la ville de Kpalimé, suites aux coupures de l’eau du robinet de la TdE.

Pour bien réaliser ces travaux selon les normes internationales, EBOMAF et ses entreprises partenaires, devront enlever et dégager les anciens tuyaux à travers lesquels la Togolaise des Eaux (TdE) dessert et distribue de l’eau potable aux populations. C’est dans cette perspective que les anciennes installations de la Régie des Eaux (actuelle TdE) sont en train d’être dégagées et remplacées par des nouvelles, ce qui a privé des dizaines de milliers de populations de l’eau du robinet.

Tous les quartiers dans lesquels sont mis en œuvre ces travaux sont privés de l’eau potable y compris le quartier administratif et les services déconcentrés de l’Etat.

Dépassés par les événements, le préfet de Kloto et le maire de la commune de Kloto 1 ont saisi qui de droits pour que diligence  soit faites afin que les travaux  reprennent vite.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021 du conseil municipal de Kloto 1, tenue le jeudi 22 juillet 2021 à Kpalimé,  le préfet de Kloto a fait mention des désagréments que subissent les populations, suite aux coupures d’eau  dans la ville. Il a affirmé avoir contacté le directeur général de la TdE depuis Lomé pour une issue favorable à ce problème.

Le maire de Kloto 1 a pour sa part rassuré que ces travaux qui ont connu de ralentissement par endroit, ont repris avec un nouvel élan.

‘’Parce ce que l’autorité a été saisie, les tacherons ont été convoqués et un ultimatum leur a été donné pour que rapidement ils puissent évoluer dans les travaux’’, a expliqué M. DOGBATSE.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, certains habitants de Kpalimé utilisent de l’eau des puits ou des rivières et pour d’autres c’est la croix et la bannière. Ils parcourent de longues  distances avant de s’approvisionner en eau potable, qui devient une denrée rare et chère.   .

Tous les travaux y compris ceux effectués à Kpalimé devraient durer 36 mois pour un coût global de 214 milliards FCFA. Pour rappel, le Togo envisage de revêtir au moins 60% de son réseau routier, avec un bon niveau de services.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Related posts

Togo – 1er anniversaire du quinquennat 2020-2025 de Faure Gnassingbé : Yawa Djigbodi Tsègan a assisté à la messe d’action de grâce dimanche

Togo 24

Diplomatie : L’ambassadeur du Mali El Hadj Abdoul Kader Touré, reçu par Mme TSEGAN.

Togo 24

Togo – feuille de route gouvernementale 2020 – 2025 : 42 projets et réformes évalués à Kara

Togo 24

1 comment

APATI Lolonyo 24 juillet 2021 at 20h03

Honnêtement qui ne risque rien n a rien cela n est pas la faute de l’entreprise EBOMAF.Reconstruire une ville c est l une des premières choses . Alors il faut une patience de la population en terme d eau.
Merci au chef de l’État Togolais pour son déplacement au Niger pour l investitures de son collègue.
Le DOGBATSE de la mairie KLOTO 1 en travaillant avec ces deux adjoints et conseillers.paix au conseiller GOZAN Que la lui soit légère son remplaçante Yawa fer de même.
Félicitations à Lac2 et la coalition de la JEA et CDEJ pour lla cerebration de la mairie d AKLAKOU Merci beaucoup à nos femmes battantes en association à faire du TOGO un pays vert.

Reply

Leave a Comment

Translate »