ACTUALITES AFRIQUE

Le second tour de la présidentielle à Sao Tomé-et-Principe repoussé au 29 août

©Togo24 – (Lomé, le 5 Août 2021) – Le second tour de la présidentielle à Sao Tomé-et-Principe, petit archipel du Golfe de Guinée, prévu le 8 août, a été repoussé au 29 août, suite à un recours déposé par l’un des candidats, selon le président de la commission électorale.

« Le tribunal constitutionnel vient de valider les résultats du premier tour, nous n’avons donc pas le temps matériel d’organiser le deuxième tour le 8 août » a déclaré Fernando Maquengo, président de la Commission électorale nationale (CEN), précisant que l’élection « aura donc lieu le 29 août ».

Carlos Vila Nova, du principal parti de l’opposition, l’Action indépendante démocratique (ADI, centre-droit), est arrivé en tête au premier tour le 18 juillet avec 43,3% des suffrages, et affrontera lors du second tour Guilherme Posser da Costa, du parti de la coalition gouvernementale, le Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe (MLSTP, centre-gauche), arrivé en deuxième position avec 20,7% des voix.

Le président de l’Assemblée nationale, Delfim das Neves, dont le Parti de la convergence démocratique (PCD) appartient lui aussi à la coalition gouvernementale, était arrivé en troisième position et avait dénoncé des fraudes. M. Neves avait déposé un recours devant le tribunal constitutionnel, dont il a finalement été débouté.

Dans ce pays de quelque 210.000 habitants, colonie portugaise jusqu’en 1975, le président, élu pour cinq ans, n’a qu’un rôle honorifique, de représentation et de promulgation des textes, l’essentiel du pouvoir exécutif dans ce régime parlementaire revenant au Premier ministre. Après 15 années d’un régime marxiste au parti unique, Sao Tomé s’est ouvert au multipartisme en 1991. L’île est considérée comme l’un des modèles de démocratie parlementaire en Afrique.

L’archipel figure au 135e rang mondial sur quelque 190 pays dans le dernier classement de l’ONU pour l’Indice de Développement Humain (IDH).En 2017, les deux tiers de la population vivaient en dessous du seuil de pauvreté, selon la Banque mondiale.

 

Source : AFP

 

 

 

 

 

 

Related posts

ANADEB : Zoom sur l’antenne régionale Maritime (1ère partie)

Togo 24

Diplomatie : Huit nouveaux ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créance au chef de l’Etat Faure Gnassingbé

Togo 24

Reportage : intempéries à Alaousso, l’honorable GNATCHO et le Maire ESSIOMLE au chevet des victimes

Togo 24

Leave a Comment

Translate »