ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Kpélé 1 : Les acteurs locaux des préfectures de Kpélé, Danyi et Amou outillés sur les questions des droits de l’homme

©Togo24 – (Adéta, le 19 août 2021) –  La question de la protection des droits de l’homme est une affaire de nous tous et il urge donc de réveiller les consciences pour une lutte collective contre les violations des droits humains au Togo. L’Association des Victimes de Torture au Togo (ASVITTO) a outillé les acteurs locaux des préfectures de Kpélé, Danyi et Amou le mercredi 18 août 2021 à Adéta (environ 150 km au Nord de Lomé), sur les mécanismes de protection des droits de l’homme.

Cette rencontre a regroupée les représentants des communes de Kpélé, Danyi et Amou, les membres des CVD, CDQ, des ONG et les médias locaux et a pour objectif d’amener la gouvernance locale a intégrer les aspects des droits de l’homme dans leur politique de développement. Il s’agit aussi d’amener les acteurs locaux à s’approprier les instruments des droits de l’homme pour être efficaces, protéger les populations et encourager le plaidoyer et la collaboration entre les dirigeants et les défenseurs des droits de l’homme.

« Cette formation nous permet de renforcer les capacités tant des responsables communaux que des leaders d’opinion et associatifs afin qu’ils intègrent l’approche droits de l’homme dans leurs actions et politiques de développement local », a déclaré Kao Atcholi, Président de l’ASVITTO,

« Les participants (dans chaque commune) ont été entretenus sur les valeurs, principes et mécanismes de protection des Droits humains et sur la documentation des violations desdits droits dans les communautés », a-t-il souligné.

Trois modules ont meublé cette rencontre notamment, l’introduction aux droits humains, violation des droits humains et mécanismes de protection et la surveillance des violations des droits de l’homme.

Soulignons que la réalisation dudit projet est rendu possible grâce à l’appui financier de l’ambassade d’Allemagne au Togo.

 

D’Adéta, Etienne AGONYRA

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Présidentielle au bénin : au moins un mort par balle lors de manifestations contre le pouvoir

Togo 24

Togo : Mme TSEGAN s’est entretenue avec M. Goakun Rossan Noël TOE, Président du comité interparlementaire de l’UEMOA (Audio)

Togo 24

Why Hasn’t A Woman Run The New York Times Styles Section

Togo 24

2 comments

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 19 août 2021 at 18h40

Toutes nos remerciements au chef de l’État Togolais et son gouvernement pour pour l initiative de cette formation par association (ASVITTO) qui regroupe les locaux et d autres des communes des deux Préfectures notamment KPELE et DANYI sur les droits de l’homme.Effectivement cela s’avère nécessaire surtout sur le genre ils reviendront faire la restitution à la population .
Je profite une encore pour présenter mes condoléances au peuple Togolais la CNDH-TOGO la famille éplorée pour le décès de la Présidente de cette institution

Reply
APATI -BASSAH Lolonyo Basile 19 août 2021 at 19h02

Autrement dit je remercie le chef de l’État Togolais et son gouvernement pour cette invitation de formation des locaux de KPELE de DANYI et d AMOU sur les droits de l’homme à KPELE surtout sur le genre dans la mesure où certaines femmes aussi violent ces droits sur les hommes qui n ont pas le courage d’aller se plaindre . Pour d autres c est ignorances .Ils reviendront faire la restitution à leurs populations.
De même pour la thématique qui se déroule à KPALIME lutte contre la traite des hommes l’OIM.
Toute l Afrique doit avoir un regard sur le Burkina Faso pour v voir la faisabilité trop c’est trop .Moi je souhaiterais que le président BURKINABÈ Blaise Pascal Compaoré demande une rencontre avec le président Togolais, pour essayer voir

Reply

Leave a Comment

Translate »